Formation continue en France : des programmes de formation continue intensifs en TI qui conduisent à un emploi

Selon une récente étude de l’APEC, 79 % des recrutements en France sont difficiles à réaliser dans le secteur des technologies de l’information.  La solution pourrait résider dans la mise en place d’une stratégie axée sur des programmes de formation continue intensifs, accessibles et qui conduisent à l’emploi.

« Community manager, responsable SEO, spécialiste Big Data, développeur d’applications mobiles, Développeur full-stack, Lead developpeur, Développeur Java JEE, Traffic Manager, Architecte Cloud, Intégrateur… sont autant de profils qui donnent du fil à retordre à tous les cabinets de recrutement et à tous les jeunes entrepreneurs. »

En plus d’aider à contrer la pénurie de candidats, cette stratégie pourrait très bien répondre au fait que les professionnels du numérique ne peuvent se contenter d’une formation initiale. Le domaine des technologies évoluant rapidement, il impose de mettre à jour ses compétences en continu.

Ce constat français ne pourrait-il pas s’appliquer chez nous? Selon Statistique Canada, le recrutement de nouveaux travailleurs était problématique en 2015 (48,5%) chez les employeurs québécois dans le secteur des TI. Le manque de candidats avec les compétences ou spécialisations recherchées (77,2%) et le manque de candidats avec expérience (71,3%) figuraient parmi les principales difficultés de recrutement. Aurions-nous tout aussi intérêt à réinventer la formation continue en informatique?

Sources :

Deljurie, Philippe, Réinventer la formation continue en informatique pour lutter contre la pénurie de candidats, Meteojob, 21 décembre 2016

Lalonde, Denis, L’industrie québécoise des TIC se porte bien, mais fait face à certains défis, LesAffaires, 27 mars 2015

La formation chez les salariés français en 2016
Formation continue : la stratégie de l’Université de technologie de Troyes

Exprimez-vous !

*