Motivé à maîtriser les connaissances ou à se comparer aux autres?

Des travaux ont permis de démontrer que les étudiants qui sont motivés par la maîtrise des connaissances ont plus de succès que ceux qui sont motivés par la comparaison sociale ou la recherche de performance. On pourrait croire que les premiers ne se comparent pas socialement comme les seconds le font, mais d’autres travaux ont démontré qu’ils le font aussi.

Nikos Chatzisarantis et ses collègues (2016) ont voulu investiguer le lien entre les buts de maîtrise et ceux de performance. Une étude empirique leur a permis de constater que les étudiants des deux types tendent à fonder leur perception de leur propre compétence en comparant leurs performances entre eux.

Par contre, ceux qui sont orientés vers la maîtrise se perçoivent mieux dans les comparaisons qui leur sont défavorables que ceux qui sont orientés vers la performance. De plus, ils tendent à s’appuyer sur ces comparaisons défavorables pour s’adapter et s’améliorer davantage que ceux qui sont orientés vers la performance.

Cette étude renforce le principe de centrer l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation vers des buts de maîtrise plutôt que sur le concept de discriminer les niveaux de performance des membres d’un groupe. Et il nous rassure sur le fait que, bien que les étudiants vont naturellement tendre à se comparer entre eux, si leur orientation est vers la maîtrise, il n’y a pas lieu de s’en inquiéter outre mesure; on peut même en tirer avantage.

Source

Chatzisarantis, Nikos, L. D. et al. (2016) « Clarifying the link between mastery goals and social comparisons in classroom settings ». Contemporary Educational Psychology. Vol. 46, July 2016, pp. 61-72.

Travail en équipe : un guide pour faire face aux conflits
Comment rater sa présentation

Exprimez-vous !

*