Intelligence artificielle et apprentissage: un paradigme émergent?

Entrevue fort intéressante avec Donald Clark, que nous avons cité à plusieurs reprises par le passé, à propos de la place que prendra l’intelligence artificielle dans l’apprentissage.   Parmi les tendances lourdes en 2016, l’intelligence artificielle semble se positionner comme étant une piste des plus prometteuses pour sortir le monde de l’éducation de ce qu’il perçoit comme étant un paradigme dépassé – centré sur la diffusion de contenu, d’évaluations et d’activités ludiques simples – et le diriger vers des technologies propulsées par l’intelligence artificielle:

This will be the future, but where’s the learning world? It’s stuck in the world of LMS’s, content, text, graphic, multiple choice questions, a bit of gamification. This is the old paradigm. (…) I think that AI will be the fundamental technology behind learning in the future.

Clark cite en exemple des algorithmes qui assisteront davantage l’enseignant dans son travail, notamment en facilitant la création de contenus et d’activités de suivi des étudiants en lien avec l’apprentissage adaptatif:

The bits of software I’ve been involved in deal with the creation of content. One click and AI creates the content in a way that no designer could, and literally in minutes, not months at about a tenth of the cost. I think adaptive learning is coming, in terms of a sat-nav view of the learner, so they get a much more sophisticated learning journey through content, as opposed to the fairly flat and linear stuff that most online learning is now.

Alors que les géants des technologies se bousculent présentement pour développer des produits de consommation qui prennent avantage des plus récentes avancées relatives à la reconnaissance automatisée des objets ou de la parole (par exemple, le Amazon Echo ou son compétiteur Google Home), Clark prévoit que les applications pédagogiques de l’intelligence artificielle et le réseautage de ces outils viendront assister l’enseignement et le tutorat, tout en soutenant davantage les interactions entre apprenants que ce que l’enseignant peut faire tout seul:

But the best thing is the more sophisticated aspects of teaching, tutoring and training, which is real dialogue, feedback, motivation and aspiration. I think increasingly some of those components will be taken over by artificial intelligence because our brains forget things. We get hangovers; we’re inattentive; we die; and we can’t network. I can’t transfer the knowledge I’ve got into your head, but two pieces of AI could do it in a millisecond.

À lire!

Source: Why Artificial Intelligence is the future of learning. Sponge UK, 25 novembre 2016.

FLEXspace.org, une ressource pour partager des plans d'espaces d'apprentissage
La réalité virtuelle sans code... Possible avec StellarX

Exprimez-vous !

*