Reconnaître les contributions à une publication scientifique

Le nombre de coauteurs d’une publication scientifique n’a cessé de croître.  Dans les années ’30, le nombre moyen était de 2; en 2000, avec le mode de reconnaissance basé sur le nombre de publications et l’Internet, ce nombre était passé à 7 dans les revues médicales.  Aujourd’hui, ce nombre ne semble plus avoir de limites en raison des nombreuses collaborations interdisciplinaires, la multiplication des formats d’édition numérique, qu’il suffise de penser au projet Galaxy Zoo, auquel les citoyens sont appelés à contribuer et voient leur contribution reconnue.

Les auteurs de l’article « Beyond authorship : attribution, contribution, collaboration, and credit » ne comprennent pas pourquoi on persiste à utiliser un système qui échoue à rendre compte de la véritable nature de la collaboration.  Ils prônent le recours à une taxonomie qui permettrait d’identifier qui a fait quoi et un système de collecte de ces informations.

Imagine publishers collecting structured information about contribution in a standard format. Imagine, further, that this information is associated with the article DOI, via CrossRef, and with ORCID author identifiers. We would then have the infrastructure in place to track not only who authored which publications, but also who contributed what to each publication that names the individual as a contributor.

L’article dresse l’historique de l’élaboration d’une première taxonomie (2012), qui a fait l’objet d’un sondage auprès d’un petit groupe d’éditeurs.  (Voir cet article dans L’éveilleur : Quelle est la nature de votre contribution à un article scientifique? Changement à l’horizon dans l’édition savante).

Puis, en 2014, il y a eu formation d’un partenariat avec deux entreprises de standards pour l’industrie de l’information (CASRAI : Consortia Advancing Standards in Research Administration Information et NISO : National Information Standards Organization) pour former une communauté plus large dans le but de préciser la taxonomie et vérifier si elle s’appliquait à plusieurs champs disciplinaires.  Baptisé Project CRediT. ce groupe a réussi à s’entendre sur une taxonomie de 14 termes :

Extended Description

The classification includes, but is not limited to, traditional authorship roles. That is, these roles are not intended to define what constitutes authorship. Rather, the roles are intended to apply to all those who contribute to research that results in scholarly published works, and it is recommended that all tagged contributors be listed, whether they are formally listed as authors or named in acknowledgements.

An individual contributor may be assigned multiple roles, and a given role may be assigned to multiple contributors. When there are multiple people serving in the same role, a degree of contribution may optionally be specified as ‘lead’, ‘equal’, or ‘supporting’. It is recommended that corresponding authors assume responsibility for role assignment, and that all contributors be given the opportunity to review and confirm assigned roles

 taxonomy-credit-2015

Cette nouvelle taxonomie a été soumise à une consultation publique et, encore une fois, les résultats sont encourageants.  De plus, des projets pilotes sont en cours, dont Mozilla Science Lab avec des badges – en voici un exemple (tiré de https://github.com/mozillascience/PaperBadger) :

taxonomie-mozilla-badges

La nouvelle taxonomie proposée par le Project CRediT traduit l’évolution du contexte de production de nouvelles connaissances et, en permettant de voir la nature de la contribution des « auteurs », elle offre l’avantage aux contributeurs de faire voir et valoir leur expertise dans des travaux de recherche et des publications.

Une très bonne idée que cette nouvelle taxonomie, il me semble.

Source – Brand, A., Allen, L., Altman, M., Hlava, M et Scott, J.  Beyond authorship : attribution, contribution, collaboration, and creditLearned Publishing, 28: 151-155.  2 avril 2015.

 

Bienvenue à l'ère de la post-vérité...
Conséquences possibles de la victoire de Trump pour la formation supérieure

Exprimez-vous !

*