La simulation serait aussi efficace que l’observation directe pour l’apprentissage

Science Daily rapporte les résultats d’une étude où des participants ont eu à observer les phases de la lune pour tenter d’expliquer le phénomène. Un groupe a fait les observations dans la nature, alors que l’autre a fait ses observations dans un logiciel de simulation. Les conclusions : l’observation dans le simulateur est au moins aussi efficace, et parfois même un peu plus, que l’observation directe du phénomène. Les auteurs jugent que leur étude est d’autant plus intéressante que la plupart des études sur l’utilisation pédagogique des ordinateurs portent surtout sur l’appréciation des outils, alors que la leur porte sur l’apprentissage qui en résulte.

Portfolios : l'importance de rester centré sur l'apprenant
Dix conseils pour améliorer votre lecture

Exprimez-vous !

*