Étude sur l’état de la maîtrise au Québec : quelques données et une recommandation sur la maîtrise recherche

L’Association des doyens des études supérieures au Québec (ADÉSAQ) a produit deux rapports sur la nature, la structure et les activités associées à la maîtrise au Québec : le premier publié en septembre 2007 était de nature quantitative alors que le second, publié en juin 2009, est qualitatif.

Le portrait pris à l’automne 2005 de la situation des 8093 étudiants inscrits en première session à un programme de maîtrise au Québec a révélé les chiffres suivants :

Données générales – Cohorte automne 2000 (portrait à l’automne 2005)

 

Maîtrise cours

(n = 4027)

Maîtrise recherche

(n= 4066)

TOTAL

(n= 8093)

Taux de diplomation

72,4 %

64,4 %

68,4 %

Durée moyenne des études

6,2 trimestres

7,8 trimestres

6,9 trimestres

Taux d’abandon

23,9 %

30,6 %

27,3 %

Étudiants encore actifs

3,7%

5,0%

4,3 %

Selon ces données, les étudiants inscrits en maîtrise recherche diplôment moins en plus de temps et abandonnent plus que ceux inscrits en maîtrise cours.

Grâce à des enquêtes auprès de certaines universités canadiennes, il est possible de comparer les performances entre les universités, notamment pour les cohortes de maîtrise des années 1993, 1997 et 2002.

Taux de diplomation (%) et nombre moyen de trimestres pour obtenir le diplôme

Étude canadienne

Établissements

1993

1997

2002

 

Dipl.

Trim.

Dipl.

Trim.

Dipl.

Trim.

Universités québécoises

66,8

9,6

68,5

8,5

69,1

7,7

Universités canadiennes hors Québec

77,5

6,8

77,4

7,0

78,9

6,4

Différence Québec/hors Québec

10,7

2,8

8,9

1,5

9,8

1,3

Les universités canadiennes hors Québec obtiennent des taux de diplomation plus hauts que les universités québécoises et leurs étudiants prennent en moyenne 1 à 3 trimestres de moins pour le faire. 

C’est en distinguant les universités canadiennes hors Québec pour isoler les universités ontariennes qu’il a été possible de constater que les étudiants inscrits dans des programmes de maîtrise en Ontario diplôment beaucoup plus rapidement que le reste du Canada, y compris le Québec. 

Nombre moyen de trimestres pour obtenir le diplôme – Cohortes 1997 et 2002

Comparaisons Québec, Ontario et Canada hors Ontario

Établissements

1997

2002

Universités ontariennes

6,2

5,9

Universités hors Ontario et hors Québec

8,6

7,5

Universités québécoises

8,5

7,7

Différence Québec/Ontario

2,3

1,8

Différence Québec/ Canada hors Ontario        – 0,1

0,2

Les programmes de maîtrise ontariens seraient-ils plus courts que ceux du reste du Canada?  Une recherche sur les sites Internet des universités ontariennes a permis de constater qu’effectivement plusieurs universités annoncent des programmes de maîtrise dont la durée varie entre 8 mois (!!!) et 16 mois.  De quels types de programmes s’agit-il?  Comme au Québec, les programmes de maîtrise sont de nature variée.  Pour le Ontario Council on Graduate Studies (OCGS), un équivalent de la CREPUQ, il existe trois types de programmes de maîtrise : recherche, cours et professionnel.  Si sur papier, la situation est claire, elle l’est moins dans la réalité.  Les pages 7 à 9 du Rapport 2009 de l’ADESAQ contiennent des détails éclairants à ce sujet.  Un cas de figure ontarien a retenu l’attention du groupe de travail : le doctoral stream, tel que décrit et analysé à la page 21 du Rapport 2009.

Description du parcours doctoral stream dans deux programmes de maîtrise de la University of Toronto

Economics – M.A. Programs […]Doctoral Stream (8 months in duration)

The department has created a special stream for a limited number of students with a strong background in economics and mathematics who are seriously considering pursuit of a Ph.D. in economics. Each candidate in this program must complete eight half-year graduate courses, including the three core courses: micro, macro and econometrics. Students admitted to this stream are expected to take and pass the intensive three-week review of math and statistics for Ph.D. students given in late August (ECO 1011H). They must also complete at least one of the following Ph.D. sequences: microeconomics (ECO 2020H and ECO 2030H), macroeconomics (ECO 2021H and ECO 2031H), or econometrics (ECO 2400H and ECO 2401H) and the associated tutorials. Doctoral stream M.A. students are eligible for the guaranteed funding package offered by the University of Toronto. 

–     Source : http://www.economics.utoronto.ca/index.php/index/graduate/maprograms     

Geology

Master of Science (M.Sc.)

The department of Geology offers two types of M.Sc. degree.  The first type is the regular research master’s (or doctoral-stream master’s) that involves a mix of research and coursework.  The research component is substantial, but requires a research report and presentation/defence rather than a formal written thesis (see M.A.Sc., below).  The doctoral-stream M.Sc. program is usually completed in one year and students are guaranteed funding for at least one year.

[…]

–    Source : http://www.geology.utoronto.ca/students/graduate-students-1/degrees  

 Ce tableau est très révélateur : 1) les deux exemples d’un parcours doctoral stream conduisent à un diplôme de maîtrise; 2) dans les deux cas, le curriculum du doctoral stream est conçu spécifiquement dans la perspective de préparer les étudiants au doctorat; 3) ce curriculum comprend essentiellement des cours et il n’y a pas de projet de recherche à mener à terme; 4) leur durée annoncée varie de 8 à 12 mois. 

L’analyse de la durée des programmes de maîtrise a conduit le groupe de travail à formuler à l’intention des établissements universitaires une recommandation visant à distinguer clairement deux parcours à la maîtrise recherche qui conduisent à un diplôme de maîtrise et qu’ils reconnaissent à chacun une finalité propre :

  • un parcours de formation de professionnels hautement qualifiés avec pour finalité principale de former par la recherche des professionnels pouvant œuvrer en recherche;
  • un parcours transitoire vers les études doctorales avec pour finalité de préparer adéquatement aux études doctorales.

Le Rapport 2009 comprend 17 recommandations et contient le rapport intégral de la consultation faite auprès de professeurs, de récents diplômés et d’employeurs.  D’autres dépêches sont à venir.

La maîtrise telle qu'on la connaît est-elle en voie de disparition?
Répertoire de jeux sérieux gratuits

Exprimez-vous !

*