Les grandes entreprises n’hésitent pas à embaucher les diplômés de doctorat (France)

Selon l’article de Chabod-Serieis, [c]ela fait bientôt quinze ans que ça dure : les chercheurs sont plus nombreux à travailler dans les entreprises privées que dans le secteur public. Ils représentaient, en 2013, 61 % de l’ensemble des chercheurs.  Ces chiffres parlent de la situation en France.

Voilà une bonne nouvelle pour toutes celles et ceux qui sonnent l’alarme quant au manque de débouchés dans le secteur académique et qui prônent l’ouverture des doctorants à une carrière autre qu’académique.

Si les grandes entreprises embauchent maintenant des détenteurs d’un doctorat, il reste encore du chemin à parcourir pour convaincre les PME de faire de même.  C’est ce que met en évidence ce graphique tiré d’une étude (juin 2016) du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (« L’état de l’enseignement supérieur et de la recherche en France« ) :

PME-FR

Informatique, électronique, « big data », génie, biologie et chimie sont les domaines de prédilection.  On cherche chez les nouveaux diplômés la capacité à reformuler des questions ou à poser des problématiques nouvelles sous un nouvel angle, une qualité précieuse en R&D.

Les doctorants qui aspirent à travailler en entreprise et ailleurs qu’en R&D doivent compléter leur formation doctorale d’un second, voire d’un troisième diplôme et ici, la nature du diplôme supplémentaire dépendra des intérêts de carrière : MBA, statistiques appliquées à un domaine spécifique…  Par ailleurs, les compétences professionnelles telles que « Management, planification d’activités, mise en place de stratégies, pilotage de projets, communication vers l’extérieur, et beaucoup vers l’intérieur […] demeurent des atouts indispensables.

Enfin, Chabod-Serieis termine son article en insistant sur la nécessité de savoir se valoriser auprès des employeurs, ce que s’emploie à faire depuis 1980 l’entreprise ABG (Association Bernard Gregory).

Source: Chabod-Serieis, Jean.  Entreprises recherchent docteurs à cinq pattesEducPros.fr.  25 août 2016.

 

Un CV de recherche parfaitement honnête : ça existe?
Inconduite en recherche : les IRSC divulguent le nom d’une fraudeuse

Exprimez-vous !

*