Les universitaires français ont le moral à plat

« 1.600 personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche ont répondu, entre le 15 avril et le 17 mai 2016, à un questionnaire en ligne. Ce questionnaire comprenait une vingtaine de questions sur leur moral, leurs conditions de travail et leur vision de la politique menée dans le secteur sous le mandat du président François Hollande.« 

D’après l’enquête Baromètre 2016 d’Educpros.fr, plus de la moitié des enseignantes et des enseignants, ainsi que des autres catégories de personnel d’universités en France sont épuisés et découragés, et ce pour une troisième année consécutive:

« Aujourd’hui, autour de moi, on ne parle plus beaucoup de pédagogie, ni de vision d’avenir. Le seul mot qui résonne est ‘réduction budgétaire’, confie un enseignant d’une école d’ingénieurs, dans les commentaires libres du baromètre EducPros. On valorise celles et ceux qui prétendent faire la même chose avec moins d’heures. Voilà la seule représentation de notre futur que l’on peut se faire : ‘moins’. Des dizaines de postes sont supprimés ; les départs à la retraite ou en mutation ne sont pas remplacés ; on tremble à l’annonce d’un congé maternité… Le moral des troupes se dégrade, et surtout, la qualité de l’enseignement. Mais qui s’en préoccupe ? » (Stromboni, 2016, emphases dans le texte original)

Ils sont fiers de travailler dans leur milieu et en retirent de la satisfaction, mais l’augmentation du nombre d’étudiants (30 000 prévus pour septembre dans le réseau) accompagné de la baisse du financement les use.  Situation connue?

Sources:

Lecherbonnier, Sylvie, « Baromètre EducPros 2016. À l’université, le malaise devient politique« , Educpros.fr, 6 juillet 2016

Rédaction d’Educpros, « Le baromètre 2016 sur le moral des personnels en images« , Educpros.fr,  14 juin 2016

Stromboni, Camille, « Université : une communauté investie mais découragée« , Educpros.fr, 14 juin 2016

 

L'ingénieur source de solutions durables, un nouveau cours ouvert à tous offert à Polytechnique
L'espace sacré de la salle de classe

Exprimez-vous !

*