Une victoire de Trump découragerait les étudiants internationaux

Alors que l’on assiste à une polarisation des partis à Washington, la plate-forme de la campagne du candidat républicain Donald Trump a accru l’hostilité autour de la réforme de l’immigration et des relations internationales en général, un enjeu majeur selon NAFSA (National Association for Foreign Student Affairs) qui a tenu son congrès annuel à Denver en juin dernier.

« The Barack Obama administration has championed international education during his years in office, launching a study abroad office within the US State Department, and opening up opportunities for academic partnership in Cuba. »

En amont de ce congrès, la NAFSA avait mené un sondage auprès de plus de 40 000 candidats internationaux rencontrés dans des foires à travers le monde. Les résultats ont indiqué que 60 % des répondants seraient moins enclins à venir étudier aux États-Unis advenant une victoire de Trump à la présidence, contre seulement 4 % si la démocrate Hillary Clinton l’emporte.

“Regardless of who wins [the presidency], this needs to be a national priority.”
(Rachel Banks, directrice politiques publiques, NAFSA)

Source: Marklein, Mary Beth, « Trump victory would deter international students, NAFSA told », University World News, 3 juin 2016.

Le nombre de Français inscrits dans les universités québécoises stagne
AUF : un accord-cadre pour renforcer les liens au sein de l’Enseignement supérieur français

Exprimez-vous !

*