La réalité virtuelle comme solution complémentaire pour la formation en entreprise

Comme le soulignait notre collègue Francheska Gaulin dans une récente dépêche sur le sujet, des articles sur la réalité virtuelle (RV) apparaissent chaque semaine dans l’actualité. Mais quand est-il de l’utilisation de la RV en entreprise pour la formation? Dans un article du Journal du Net paru en mai dernier, William Peres, président et fondateur de Serious Factory, nous explique quelques aspects de l’utilisation de cette technologie comme solution de formation en entreprise.

Selon lui, cette solution de formation n’enlève rien aux autres moyens utilisés, que ce soit le présentiel ou les MOOC.  Il s’agit d’une solution complémentaire qui permet de tester les compétences en situation réelle.  Le casque 3D plonge le participant dans un univers fictif, mais collé à la réalité, ce qui permet à l’apprenant d’obtenir un retour immédiat.

« Les retours d’expérience des utilisateurs montrent clairement que l’aspect réaliste et ludique combiné à l’immersivité permet d’améliorer le niveau d’engagement et donc la mémorisation », souligne William Peres.

Les avantages sont nombreux. Conçu de façon à permettre une multitude de situations, un programme de formation en RV peut avoir une certaine durée de vie, ce qui prolonge son utilisation. Contrairement à ce que l’on peut penser, la RV peut être utilisée pour l’acquisition de plusieurs compétences dans divers domaines et n’est pas réservée qu’à quelques secteurs.  William Peres souligne entre autres le cas d’une grande compagnie téléphonique du Moyen-Orient qui s’est tournée vers l’utilisation d’une boutique virtuel à 360 degrés pour augmenter ses ventes, ou celui des laboratoires Janssen qui ont utilisé la RV pour sensibiliser le personnel soignant à la schizophrénie.

L’article conclut en soulevant l’accessibilité grandissante de cette solution. « Des entreprises comme HTC, Samsung ou encore Sony proposent des modèles qui permettent de se former grâce à l’immersive learning, ce qui met ce type de formation à la portée des PME et des TPE. Il est même possible de se former sur des tablettes, même si l’immersion est moins forte », estime William Peres.

Source : Jakubowicz, Lucas, L’immersive learning : former ses salariés grâce à la réalité virtuelle, 13 mai 2016

Microsoft achète LinkedIn: quels impacts pour les universités?
L'Université de Strasbourg obtient la certification internationale Kirkpatrick

Exprimez-vous !

*