Comment encourager l’apprentissage en profondeur chez les étudiants?

Comment encourager l’apprentissage en profondeur chez les étudiants?  C’est la question à laquelle Magdalene Lampert a tenté de répondre dans un rapport publié en 2015 intitulé Deeper Teaching (34 pages, format PDF).  Ce rapport, le premier d’une série de publications à venir sur le sujet selon l’initiative Jobs for the future, se voulait d’abord une tentative de résumer l’état de la connaissance sur les méthodes d’enseignement et d’apprentissage efficaces auprès d’étudiants du secondaire. Cela notamment en faisant connaître aux praticiens du terrain les résultats de recherches sur des thématiques telles que la motivation et l’engagement, le développement cognitif, les technologies éducatives et les mathématiques, ainsi que l’apprentissage de la lecture. On tente de voir en quoi ces méthodes peuvent contribuer à l’apprentissage en profondeur chez les étudiants:

What does it look like to teach to deeper learning competencies? What can one do in a classroom to give students opportunities not only to understand the academic content but also to identify themselves as strong learners, contribute meaningfully
to discussions, succeed at working through difficult assignments, set ambitious academic goals, monitor their own progress through school, and so on?

Dans une réaction à la publication, un récent article d’Education Week résume les actions concrètes que les enseignants peuvent poser pour soutenir l’apprentissage en profondeur:

Créer des occasions de collaboration et de communication – Exiger que chaque étudiant communique et collabore avec ses pairs sur des tâches clairement définies. En dyades ou en petits groupes, demander aux étudiants d’élaborer des réponses et d’expliquer leurs raisonnements à l’autre, puis de présenter leur réflexion à l’ensemble du groupe. L’acte d’expliquer, en particulier en public, peut être un puissant moyen de consolider sa propre compréhension.

Encourager les élèves à gérer des problèmes – Motiver les étudiants à résoudre des problèmes complexes en fournissant des opportunités à relever des défis à la hauteur de leurs capacités, à construire sur ce qu’ils savent plutôt que de se concentrer sur leurs failles ou ce qu’ils ne savent pas encore. Démontrer la valeur pratique de faire des erreurs et comment persister quand les choses deviennent épineuses.

Mettre de l’avant et encourager un sentiment d’autonomie et de compétence – Fournir une rétroaction soigneusement formulée pour communiquer à tous les étudiants qu’ils sont capables de devenir compétents, qu’ils peuvent se construire leur propre identité scientifique et réussir leurs études.  Offrir des occasions fréquentes pour les étudiants de faire des choix et afficher sa confiance que les élèves peuvent devenir des agents actifs dans leur propre apprentissage.

À lire!

Sources:

Gerwin, Carol. What Does Great Teaching Look Like, Exactly? Education Week, 9 juin 2016.

Lampert, Magdalene. Deeper Teaching, Jobs for the future, décembre 2015.

 

CRAFT: un projet de «classe inversée» qui donne des résultats à plusieurs niveaux
Rendre l'apprentissage ardu pour le favoriser... Où faut-il s'arrêter?

Exprimez-vous !

*