Les diplômés étrangers des universités canadiennes sont les parfaits candidats à la citoyenneté

En février 2016, le gouvernement fédéral libéral a annoncé son intention de révoquer les articles du projet de loi C-24 qui portent de trois à quatre le nombre d’années de résidence exigées pour devenir citoyens canadiens. C-24 interdit la prise en compte, dans la détermination de ces années, de la moitié du temps passé à étudier au Canada (jusqu’à concurrence d’un an).

Plus récemment, le ministre de l’Immigration M. McCallum s’est prononcé en faveur de discussions entre le fédéral et les provinces pour examiner comment réformer le système Entrée express. Le recours à ce système, en place depuis juin 2015, constitue souvent la première étape d’accès à la résidence permanente pour les étudiants étrangers qui, au terme de leurs études universitaires au Canada, souhaitent y vivre et y travailler.

Cette collaboration fédéral-provincial pour améliorer le système a été entreprise au début de mai. Les modifications que ces travaux entendent apporter aux critères d’acquisition de la citoyenneté et le plan destiné à modifier le parcours vers la résidence permanente sont des « signaux positifs » selon Amit Chakma, recteur de l’Université Western. M. Chakma était président, en 2012, du comité consultatif sur la stratégie du Canada en matière d’éducation internationale. Cette stratégie avait entre autres comme priorité de faire passer de 239 000 au double le nombre d’étudiants étrangers au Canada, pour contribuer à la prospérité du pays.

Par ailleurs, le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI) espère que le gouvernement facilitera l’obtention rapide de permis d’études et de travail pour les étudiants étrangers et mettra en place des parcours clairs vers la résidence permanence pour ceux qui choisissent de rester au Canada et de contribuer à son avenir.

Source: MacDonald, Moira. Le gouvernement canadien s’ouvre aux étudiants étrangers, Affaires universitaires, 10 mai 2016.

Un prof s'inscrit au 1er cycle pour mieux saisir la perspective étudiante
France - Les doubles licences en pleine croissance

Exprimez-vous !

*