L’engagement des étudiants dans leurs études : on nage en plein brouillard!

De récentes études sur l’engagement des étudiants dans leurs études, communiquées lors d’un colloque annuel de l’Association of American Colleges and Universities (AACU), en arrivent toutes à la même conclusion : il est à peu près impossible de dresser de grandes lignes d’un étudiant type qui permettraient de mieux comprendre comment les étudiants s’investissent dans leurs études.  Les comportements des étudiants varient profondément selon leur personnalité.   Comme le dit l’article de Doug Lederman, « Students’ « Episodic » Engagement », paru le 22 janvier 2010 dans Inside Higher Ed, « Assessing the effect of engagement is messy — and much more complicated than we’ve thought it was, […] ».

Toutefois, une lueur, toujours la même, permet d’avancer dans ce brouillard, mais cette lueur repose sur une même conclusion que pour les étudiants : la personnalité des professeurs joue un très grand rôle dans la motivation des étudiants à s’investir dans leur formation.  

L’article est intéressant parce qu’il nous rappelle qu’il n’y a pas de réponse facile à la question de l’évaluaiton de l’engagement des étudiants dans leurs études parce que la formation est d’abord et avant tout une rencontre entre deux personnes, une rencontre dont la complexitié résiste à toute forme généralisation.   Dieu merci!  Car nous pouvons continuer à nous renouveler et surprendre les uns les autres.  Mais oui, reconnaissons-le, il est plus difficile de conduire (gérer) dans le brouillard!

Les tests formatifs en ligne seraient inefficaces selon une étude récente
Les deux visages de la génération des commencements

Exprimez-vous !

*