« On est dans un monde numérique dans lequel il n’y a plus de hiérarchie » – François Taddéi

Voici une courte vidéo (5,51 min.) dans laquelle François Taddéi, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) à Paris, directeur de recherche à l’INSERM et membre du Conseil scientifique de la chaire numérique du Collège des Bernardins parle de « L’humain au défi du numérique.

Bien sûr, on parle beaucoup ces temps-ci du numérique en enseignement, des sciences humaines numériques (digital humanities)

Mais qu’en est-il du financement de projets de recherche que le numérique fait émerger?  Taddéi se désole de la situation en France, où le système de la recherche ne semble pas en mesure d’appréhender les nouvelles questions, les nouvelles possibilités…

Coincés dans des processus hiérarchiques que le numérique met à mal…

« D’après François Taddéi, [l]es jeunes chercheurs fuient à l’étranger où ils ont la possibilité de concrétiser leur projet et « c’est dommage car on perd une bonne partie de notre potentiel créatif ».

Le système français, hérité de la révolution française, avec la création de grands ministères et d’une structure hiérarchique qui puissent s’implémenter dans la moindre institution, fonctionnait bien au 19ème siècle.

Aujourd’hui, avoir dix niveaux hiérarchique entre le ministre de l’Education Nationale et l’enseignant pour ne pas parler de l’enfant, ça ne peut pas fonctionner.

Car dans le monde numérique, il n’y a plus de hiérarchie ; la question qui se pose est donc celle de l’autorité : « sur quoi base t-on la nouvelle autorité » ? Et François Taddéi reprend une phrase de Michel Serres : « La vraie autorité, c’est celle qui fait grandir ».

Source: Julie, Aurélie. « Dans le monde numérique, il n’y a plus de hiérarchie ». Point de vue et dernier épisode par François Taddéi.  Ludomag.  4 avril 2016.

Les coopérations scientifiques et universitaires franco-québécoises
Professeur centré sur l’enseignement : une classe d'emploi qui fait son chemin…

Exprimez-vous !

*