Tendance au découplage: l’émergence des MOOC avec mentors

Voici quelque chose qui pourrait changer la donne dans la façon dont les MOOC sont dispensés et reconnus, alors que « One of the big complaints about MOOCs is the lack of guidance and interaction between students and people who are experts on the course subject. » (Shah, 2016)

Le journaliste Dhawal Shah rapporte ici l’initiative « Mentor-Guided Courses » de Coursera et la compare à celle de « Project Reviewers » pour les nanodegress de Udacity.

Chez Coursera, pour environ 250 $ américains, on peut bénéficier des services d’un « mentor » d’un professionnel de l’industrie en lien avec une dizaine de cours différents, soit de la rétroaction 1 à 1 sur les projets, du soutien par courriel et forums, l’accès à des heures de bureau hebdomadaires où l’on vous répond en personne. « Each course is 3–4 weeks long and has 50 slots for mentor/mentee guidance. »  Du côté de Udacity, d’anciens étudiants ayant réussi un « nanodiplôme » donné peuvent commenter les projets d’étudiants actuels.

En d’autres termes, les MOOC sont des cours en ligne gratuits, sans soutien ni diplôme… Cependant, moyennant certains frais, il y a possibilité d’obtenir une évaluation, une certification et, éventuellement, le soutien de tuteurs.  Vous vous souvenez que nous avions déjà parlé du découplage (unbundling) de différentes fonctions universitaires?  Les étudiants qui peuvent se débrouiller seuls payent moins ou pas du tout, contrairement à ceux qui veulent de l’aide…

Merci à Marc Couture pour la référence.

Source: Shah, Dhawal, « Coursera Pilots Mentor-Guided Courses« , Class Central, 15 février 2016

Quand les Y seront patrons...
Des "pirates" pédagogiques dans les services de soutien à la formation?

Exprimez-vous !

*