Vidéos de projets en intelligence artificielle

L’Association pour l’Avancement de l’Intelligence Artificielle (AAAI) organise depuis 2007, un concours de vidéos scientifiques pour promouvoir la recherche et le développement en intelligence artificielle.

«Les chercheurs de tous horizons sont été invités à soumettre de courtes vidéos expliquant leurs travaux».

Cette année, 24 projets se disputaient les 6 prix. Et les grands gagnants sont…

  1. Dans la catégorie Meilleur robot: «A sea of robots», mené par une équipe portuguaise ce projet consiste en un programme non centralisé d’intelligence artificielle, appliqué à un essaim de bateaux dans lequel chaque  bateau est autonome et programmé pour réagir à son environnement. Un projet qui «…pourrait trouver des applications dans le cadre de recherche d’épaves ou de suivi de l’étendue de pollutions marines».
  2. Dans la catégorie Meilleure vidéo: «Machine learning techniques for reorchestrating the European antem» une équipe projet de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris a réussi à développer un algorithme capable de transformer n’importe quelle  mélodie connue (un grand classique par exemple), dans n’importe quel autre style musical.
  3. Dans la catégorie Meilleure vidéo étudiante: «Deep neural networks are easily fooled» est un projet américain réalisé par des étudiants des universités du Wyoming et Cornell démontre quelles sont les différences entre les neurones humains et artificiels et comment il est possible des déjouer les neurones spécialisés dans la reconnaissance des images.
  4. Dans la catégorie Meilleure application intelligence artificielle: «Save the wildlife, save de planet: Protection Assistant for Wildlife Security (PAWS)», l’Université de Californie du sud a mis au point un programme destiné à débusquer les braconniers dans les réserves naturelles.
  5. Dans la catégorie Vidéo la plus distrayante: «Finding Linda: a search and rescue mission by SWARMIX» projet suisse-hongrois de drones qui permet de retracer des victimes grâce à des chiens connectés et entraînés pour suivre les drones lorsqu’ils survolent des zones accidentées à la recherche de victimes.
  6. Dans la catégorie Choix du public: «IA for liveable cities» qui présente une application développée par une équipe de Singapour, capable de fournir un indicateur de la qualité de l’air environnant à partir d’une photo prise par un cellulaire.

Ce dernier projet retient également mon attention avec une production où se superposent en transparence des images 3D et vidéo animée pour un rendu des plus réalistes.

Source: Lecompte, Erwan, «Décrouvrez les meilleurs projets d’intelligence artificielle», Sciences et Avenir, 18 février 2016.

Qu'est-ce que xAPI?
10 tendances qui mettent les universités sur la défensive

Exprimez-vous !

*