Protocole de mise en oeuvre d’une classe inversée à l’aide de quiz

De études en sciences cognitives (Roediger et Butler, 2011) avancent que les jeux questionnaires, tests et quiz de toutes sortes contribuent à une meilleure persistance des notions apprises.

Julie Schell, experte en «classe inversée» et en enseignement par les pairs a, sur ces bases, développé un protocole de mise en oeuvre de l’approche de «classe inversée» à l’aide des quiz.

«I tried using quizzing as a teaching tool in my graduate education course at The University of Texas at Austin the past two semesters. Instead of a series of lectures, I pushed most of the direct instruction out of class and to the students. Below, find my protocol and some implementation tips.» (Schell, 2016)

Les 5 étapes de son protocole:

  1. Concevoir une activité hors classe: L’activité doit être étroitement liée au contenu à apprendre. Il peut s’agir de visionner une vidéo, de lire un texte, d’écouter un podcast.
  2. Élaborer un court quiz associé à l’activité et auquel les étudiants devront répondre avant d’entrer en classe. Accorder des crédits ou des points à sa réalisation permet de motiver les étudiants. Ce quiz contiendra :
    • des questions bien ciblées, portant sur les contenus à retenir;
    • des questions qui font réfléchir;
    • une ou plusieurs questions ouvertes qui permettent de donner une rétroaction personnelle: «Qu’est-ce que vous avez trouvé confus ou difficile à comprendre, pourquoi? ou «Si tout est clair, qu’est-ce qui a retenu votre attention, que trouvez-vous intéressant?».
  3. Concevoir un jeu-questionnaire plus étoffé à partir des réponses et rétroactions obtenues préalablement.
  4. Prévoir du temps de classe pour l’exécution de ce jeu. Ce jeu peut être réalisé en équipe et transmis à travers votre environnement numérique d’apprentissage, pour en faciliter le suivi et la compilation des résultats.
  5. Prévoir du temps de classe pour offrir de la rétroaction sur la justesse des réponses et corriger les conceptions erronées au besoin.

Étape Boni: Élaborer quiz récapitulatif après la séance en présence.

Ainsi intégrés avant, pendant, et après la classe, les quiz sont une excellente façon de motiver, d’encourager, de soutenir et d’améliorer la qualité des apprentissages des étudiants.

Pour Julie Schell, pour qu’une classe inversée fonctionne bien, il faut prendre le temps de créer des activités et des ressources qui soient attrayantes et qui permettent d’évaluer les impacts sur la performance des étudiants.

Source:  Schell, Julie, «How to flip your class with quizzes in 5 steps», Turn to your neighbor – The official blog of peer instruction, 25 janvier 2016.

1 étudiant sur 4 inscrit à un cours offert en ligne aux E-U
Une doyenne du MIT quitte son poste pour développer une université à partir de zéro

Exprimez-vous !

*