Palmarès des MBA 2016 : la France en tête du classement mondial !

L’école française de management Insead est la championne du très réputé classement mondial des maîtrises en administration des affaires (MBA) réalisé par le quotidien britannique Financial Times. D’autant plus que c’est la première fois dans l’histoire du palmarès qu’un programme d’une durée d’un an arrive en tête.

L’Insead était déjà en première position d’un autre classement établi par Forbes en septembre 2015, mais jamais en première position du Financial Times. Passée en un an de la quatrième à la première place, l’Insead domine donc le podium de 2016 suivie de Harvard et de la London Business School.

Rang 2016 Rang 2015 Etablissements Pays
1 4 Insead France / Singapore
2 1 Harvard Business School US
3 2 London Business School UK
4 3 University of Pennsylvania: Wharton US
5 4 Stanford Graduate School of Business US
6 6 Columbia Business School US
7 10 University of California at Berkeley: Haas US
8 9 University of Chicago: Booth US
9 8 MIT: Sloan US
10 13 University of Cambridge: Judge UK

Dans les vingt premières places, on trouve deux MBA français, deux anglais, deux espagnols, deux chinois et un suisse, qui peinent à faire le poids face aux onze américains. Un rapport de force à l’image de l’ensemble du classement : les États-Unis placent 47 établissements parmi les 100 meilleures mondiaux.

On retrouve les programmes canadiens à partir du 60e rang avec l’Université de Toronto, McGill University (85), Western University (88), Queen’s University (93) et University of British Columbia (96).

Destinés aux cadres expérimentés, les MBA sont des diplômes internationaux de très haut niveau, dans le domaine du marketing, de la finance, du management ou des ressources humaines. L’étude du Financial Times prend en compte vingt paramètres, comme le taux d’emploi à la sortie, la part de femmes, la diversité de pays d’origine des diplômés ou encore le salaire annuel trois ans après le diplôme, l’un des critères qui pèse le plus dans le classement.

CinéFabrique : une école de cinéma qui recrute sur la base du potentiel
Des universités asiatiques cherchent à pérenniser leur modèle financier

Exprimez-vous !

*