COP, COY et POC: ou comment les jeunes s’engagent et bricolent pour le climat!

COP 21, vous connaissez?

C’est l’acronyme utilisé pour désigner la Conférences des parties des négociations sur les changements climatiques. Donc la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tient à Paris en décembre 2015.

La COY?

C’est la Conférence des jeunes (Conference of Youth). Elle se tient pour la 11e édition en amont de la COP, de façon à intégrer le point de vue des jeunes dans les négociations sur le climat. La COY 11 se déroule bien sûr à Paris où se sont rassemblés quelques 5 000 jeunes.

Le message générale de la COY 11 : « Les jeunes sont prêts » à mettre en valeur des solutions locales et durables, changer leurs habitudes pour mettre en œuvre un mode de vie durable et désirable, et à être des actrices et des acteurs du changement vers une société décarbonée. »

Pour une première fois, se tenaient également des COY dans sept autre villes du monde dont Montréal.

Et la POC?

Et bien avant la COP 21, des jeunes « makers » se sont réunis et ont formé la POC 21 (en clin d’oeil à la conférence et comme acronyme de Proof of Concept),  un espace de cocréation dans le cadre duquel ils ont travaillé pendant cinq semaines à développer des solutions. Sur une centaine de projets, 12 prototypes ont été retenus dont une éolienne à 30 euros, un bicitracteur (pour labourer la terre), une bouilloire superefficace.

Sources: 

POC 21 : http://www.poc21.cc/
COY 11: http://coy11.org/
Paré, Isabelle. « Les écobricoleurs du climat s’activent en marge de la COP21 ». Le Devoir. 1er décembre 2015.
Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. « COY 11 : 5 000 jeunes venus du monde entier à Paris ». 2015.

Minerva, un an après...
Que font les universités pour le climat?

Exprimez-vous !

*