Créer une communauté d’apprenants grâce à des présentations vidéos en ligne

Comment créer une dynamique de classe quand vous donnez un cours à distance et que vos étudiants sont seuls devant leur ordinateur?

Dans un article publié dans The Chronicle of Higher Education, Robert Talbert raconte comment le fait de migrer son cours de mathématiques du présentiel vers la formation à distance n’a pas été simple. Les défis que cela représente nécessitent des ajustements dans les pratiques, mais aussi des changements plus profonds dans la conception même de l’enseignement.

Pour Talbert, l’un des défis aura été d’imaginer une façon « en ligne » de remplacer les activités de type présentations orales, qu’il jugeait fort enrichissantes pour la dynamique et les discussions de groupe.  Il a donc imaginé un «devoir vidéo», à travers lequel l’étudiant devait résoudre et expliquer un problème choisi devant la caméra (i.e. ultimement devant les autres étudiants qui visionnent la vidéo), le déposer sur YouTube afin d’être validé par le prof, qui accordait ou non la note de passage en fonction de critères établis et connus de tous.

Bien qu’il ignorait au départ comment cette activité serait vécue par les étudiants, voici les grands bénéfices que Talbert a relevés :

«[The videos] allowed students to make their learning visible to me and to each other, effectively adapting the classroom-presentation model to an appropriate online setting.

The presentations got students working at a higher level of Bloom’s Taxonomy by having them create something of value in the course, and I believe that doing these videos helped them connect to the content in new ways.

The videos themselves became a repository of worked-out examples, archived on the course Blackboard site and usable any time a student needed to study for a test, work a homework problem, or just remind herself of how a certain process worked. Importantly, students were not looking to me as the sole source of knowledge and examples in the class; they became aware that they could work together as a large group to find knowledge and create examples.

Possibly the most important thing is that they added a large dose of humanity to the student experience. Students got to see and hear each other, and suddenly the idea of “classmates,” even “class” itself, was no longer an abstraction. This is one of the hardest parts of teaching and taking online courses — seeing your classmates and students as more than entries in a spreadsheet or avatars on a discussion board.»

N’est-ce pas Tony Bates qui disait que pour que la formation à distance soit réellement efficace, il faut pouvoir y insuffler autant de présence que possible?

Source: Talbert, Robert, « How Student Video Presentations Can Build Community in an Online Course », Wired Campus – The Chronicle of Higher Education, 2 octobre 2015

 

Revoir la préparation pré-universitaire pour inclure du soutien émotionnel?
Interne: MoodleMoot Canada 2015: rapport d'étonnement

Exprimez-vous !

*