Étudiants gradués : petite leçon de français

Une tasse à mesurer est graduée, c’est-à-dire qu’elle porte des marques à intervalles réguliers permettant de mesurer un volume.
Une règle est graduée, c’est-à-dire qu’elle porte des marques à intervalles réguliers permettant de mesurer une distance.
Mais un étudiant à la maîtrise ou au doctorat porte-t-il des marques à intervalles réguliers qui permettraient de le mesurer?

Bien sûr que non!

Mais alors, pourquoi cette expression d’« étudiants gradués » est-elle si répandue? Parce que nous traduisons mal l’expression anglaise graduate students.

Voici ce que les Services linguistiques de l’Université d’Ottawa en dit.

Graduate s’applique aux cycles supérieurs des études universitaires, pris ensemble ou séparément. Il désigne tout programme universitaire plus avancé que le baccalauréat, donc le certificat d’études supérieures et la maîtrise (deuxième cycle) ainsi que le doctorat (troisième cycle), ou encore l’ensemble de ces programmes et cycles d’études. Le nom graduate désigne aussi la personne qui détient un grade universitaire de quelque cycle que ce soit.

[…]

Gradué qualifie une chose qui est divisée et marquée d’après une unité de mesure, par exemple une règle graduée en centimètres ou en pouces. Par conséquent, sous-gradué veut dire qu’une chose est subdivisée en sous-unités de mesure, par exemple une règle graduée en centimètres et sous-graduée en millimètres.

Gradué est incorrect au sens de titulaire d’un grade ou de relatif aux études des cycles supérieurs.

SVP, affranchissons-nous de l’anglais dans nos communications en langue française et utilisons étudiants aux cycles supérieurs.

Thèses plagiées : la tolérance française
Paris-Saclay : la French Silicon Valley?

Exprimez-vous !

*