Classe inversée ou méthodes actives: qu’est-ce qui donne les meilleurs résultats?

Les vertus de la «classe inversée» seraient dues au rôle qu’y prennent les apprenants.

C’est du moins ce que conclut une étude, relayée par Dominic Leblanc dans son article «L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée».

Les chercheurs de cette étude se questionnaient à savoir si l’approche de «classe inversée», qui est une forme d’apprentissage actif, donnait de meilleurs résultats que d’autres méthodes dites actives?

Pour le découvrir, les chercheurs ont soumis deux groupes d’une cinquantaine d’étudiants de niveau universitaire, à un même cours de biologie. Le premier groupe étant exposé au cours sous forme de «classe inversée» et l’autre groupe au cours dispensé dans une formule plus traditionnelle, mais incluant tout autant d’autres types de méthodes actives. Ils ont ensuite compilé les résultats obtenus, analysé les taux de réussite dans chacun des groupes, mesuré certaines attitudes, etc.

« Au terme de l’analyse, aucune différence significative entre les deux groupes n’est ressortie. Les étudiants ayant suivi le cours en format classe inversée et ceux ayant suivi le cours en format plus traditionnel ont eu des résultats comparables.» [notre emphase] Les deux groupes ayant obtenus d’excellents résultats dans les deux cas.

Un constat qui confirme que pour garantir un apprentissage durable chez les étudiants, l’intérêt d’un modèle tel que celui de la «classe inversé» loin d’être nul, est essentiellement lié à la présence de l’ingrédient «engagement».

Sources :

Leblanc, Dominic, «L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée», L’école branchée, 6 mars 2015.

Jamie L. Jensen, Tyler A. Kummerand Patricia D. d. M. Godoy, «Improvements from a Flipped Classroom May Simply Be the Fruits of Active Learning», CBE Life Sciences Education, 2 mars 2015.

De multiples stratégies pour la formation hybride ou «blended learning»
Faciliter l'engagement des enseignants vis-à-vis la formation en ligne

Commentaires

  1. Bonjour,

    Le titre de l’article est trompeur. Il laisse croire que la classe inversée et les « méthodes actives » sont en opposition. Il est possible d’utiliser des méthodes actives avec ou sans classe inversée et il est possible de faire la classe inversée sans utiliser des méthodes actives en classe. Les deux ne sont pas en opposition, mais complémentaires !!!

    Contrairement à ce qui est mentionné ici, les étudiants de l’étude qui étaient dans un format de classe inversée profitaient AUSSI d’enseignements avec des méthodes actives en classe. Les chercheurs tenaient à comparer « pédagogie active » avec ou sans classe inversée, pas « classe inversée » et « pédagogie active ».

Exprimez-vous !

*