Comment soutenir les étudiants dans une activité pédagogique offerte à distance?

La formation à distance est un moyen fort efficace pour attirer de nouveaux étudiants intéressés à s’inscrire à des activités pédagogiques offrant davantage de flexibilité dans le temps et l’espace.  Toutefois, le taux d’abandon dans les cours offerts à distances demeure élevé comparativement à ceux offerts en présentiel.  Un récent article diffusé par le site eLearning Industry propose 10 stratégies permettant de mieux soutenir l’étudiant et de faciliter ses chances de réussite:

  • Offrir une orientation face-à-face (surtout auprès des débutants): une rencontre initiale permet à l’enseignant de se présenter au groupe et de présenter le syllabus de son cours.  C’est également l’occasion de répondre aux questions des étudiants en lien avec le déroulement du cours, incluant ses modalités et exigences techniques;
  • Offrir une orientation à distance dans le mode où les apprenants seront formés: une introduction aux outils qui seront utilisés durant la formation permet d’identifier plus rapidement d’éventuelles difficultés et d’y remédier avant le début de l’activité;
  • Répartir les apprenants en équipes, en cohortes ou communautés: la recherche démontre l’importance de mettre en place un climat de collaboration et de confiance propice à l’apprentissage.  La formation d’équipes et l’adaptation d’activités et de discussions favorisant les échanges ont un effet positif sur la motivation des étudiants;
  • Aider les apprenants à développer de bonnes habitudes de travail (auto-apprentissage et gestion du temps): l’enseignant peut proposer des ressources qui abordent ces éléments, de façon à outiller l’étudiant et le préparer adéquatement à répondre aux exigences du cours.
  • Aider les apprenants à l’écriture: proposer des activités où les étudiants peuvent pratiquer l’écriture (par exemple, échanger sur la lecture d’un texte dans un forum, où les étudiants peuvent commenter et suggérer des améliorations aux écrits de leurs pairs), établir des critères clairs pour l’évaluation des travaux, etc.;
  • Former les étudiants sur les technologies qui seront utilisées durant le programme: sans entrer dans les fins détails de toutes les options possibles, informer les étudiants à maîtriser les principales fonctions de l’utilisation de Moodle (comment consulter les ressources, déposer un travail, répondre à un quiz, etc.);
  • Fournir une structure pour les apprenants en ligne: créer des espaces et des moments pour encadrer l’apprentissage des étudiants, incluant un horaire pour les rencontres individuelles ou en groupe en mode synchrone, des consignes hebdomadaires sur le travail attendu des étudiants, un suivi des messages dans les forums ou des courriels (le plus souvent dans les 24 à 48 heures ouvrables suivant l’envoi), etc.;
  • Former les apprenants et les formateurs potentiels sur l ‘«esprit » de l’apprentissage en ligne: de la même façon qu’en présentiel, faire comprendre aux étudiants que leur implication est cruciale;
  • Offrir des possibilités d’apprentissage mixte: un suivi personnalisé en mode synchrone (à distance ou en personne) permet de renforcer le lien entre l’enseignant et l’étudiant.  Certaines activités pourraient exiger des manipulations qui sont plus difficiles à exécuter à distance, il faut donc prévoir des mécanismes alternatifs au besoin;
  • Utiliser la technologie pour suivre le niveau de participation des étudiants: les outils technologiques permettent de tracer un portrait détaillé des activités des étudiants, et l’enseignant peut donc suivre leurs progrès, identifier les écueils et ajuster son enseignement au besoin.

Source: Mary Burns, 10 Strategies To Help Online Learners Complete An Online Program, eLearning Industry, 27 octobre 2014.

Le rôle essentiel des universités pour l'éducation au développement durable
Les vidéocaptures d'écrans démystifiées (classe inversée)

Exprimez-vous !

*