Cerveau, apprentissage et enseignement: les neurosciences peuvent-elles influencer l’enseignement?

Dans les dernières années, certaines découvertes issues de recherches en neuroscience appuient la pertinence de s’intéresser à la relation entre cerveau, apprentissage et enseignement. Comment cette science relativement nouvelle peut-elle aider à l’enseignant à mieux comprendre le processus d’apprentissage des étudiants ?

  • La première découverte : l’apprentissage modifie l’architecture du cerveau. «Lorsque l’on apprend, le cerveau change. (…) les connexions entre les neurones sont modifiées par l’apprentissage : de nouvelles connexions peuvent être créées et des connexions existantes peuvent se défaire, se renforcer ou s’affaiblir.»
  • La seconde découverte : l’architecture cérébrale des apprenants influence significativement leurs apprentissages. «Un nombre croissant de chercheurs est d’avis que l’architecture cérébrale, c’est-à-dire la façon dont les neurones sont interconnectés les uns aux autres, influence et contraint de façon significative la façon dont certains apprentissages scolaires peuvent prendre place dans le cerveau. (…) Une meilleure connaissance de l’architecture cérébrale des élèves et de l’impact de différents types d’enseignement sur le cerveau peut nous apporter des indices pour mieux apprendre et enseigner. (…)  
  • La troisième découverte : l’enseignement influence les effets de l’apprentissage sur le cerveau. Des études rapportées dans cet article montrent que la façon d’enseigner peut avoir une influence importante sur le fonctionnement et le développement du cerveau.

Le cerveau fait preuve de plasticité tout au long de la vie. Les étudiants qui éprouvent des difficultés ou qui ont des troubles d’apprentissage ont la possibilité de développer leur potentiel et de s’améliorer grâce aux activités d’enseignement proposées. Les enseignants et les choix pédagogiques réalisés ont ainsi un effet sur le développement des connexions neuronales qui s’établissent lors de l’apprentissage par les étudiants.

Source: Masson, Steve. Cerveau, apprentissage et enseignement. Mieux connaître le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner? Éducation Canada, Automne 2014, vol. 54, no 4.

Top 100 des technologies éducatives : version 2014!
Former les enseignants à l'analytique de l'apprentissage

Commentaires

  1. En lien avec les propos de l’article, IBM annonce des avancées avec son super-ordinateur Watson relatives à l’étude du processus d’apprentissage, une application concrète des résultats de recherche en la matière: http://www.edtechmagazine.com/higher/article/2014/10/educause-2014-what-ibm-s-watson-could-bring-higher-education

Exprimez-vous !

*