L’université dans 15 ans… selon des étudiants de 21 pays

Le réseau international des universités  Laureate – qui inclut Walden University aux États-Unis et l’École supérieure de commerce extérieur en France – a interrogé 20 800 étudiants dans 37 de ses institutions membres sur 21 pays.  Les questions visaient à dresser un portrait de l’université dans 15 ans, mais du point de vue des étudiants.  Les résultats sont compilés dans le « 2014 Global Survey of Students« .  Le chercheur canadiens Stephen Downes s’est montré critique de l’échantillon:

…I would imagine that if they surveyed 20K arts and humanities students at small liberal arts universities, the outcome would be rather different. We have to stop surveying ‘university students’ (and especially students from one particular institution) and start surveying ‘people’, whether or not they are in this or that institution. (Downes, 2014)

Qu’à cela ne tienne, certaines idées sont pour le moins intéressantes et démontrent que ces étudiants ont une perception assez juste du potentiel du numérique en formation:

  • 68 %  croient qu’ils auront accès gratuitement à des répertoires de documents pédagogiques (« free online libraries where students can access course materials and books and other reference tools, »)
  • 59 % croient que les médias sociaux serviront à apprendre à partager la connaissance (« students will utilize social media platforms to learn and in turn to teach other students »).
  • 43 % croient que les université offriront des contenus gratuits pour la plupart de leurs cours.

D’autres chiffres significatifs:

  • 52 % des participants à l’étude croyaient que la plupart des cours seraient offerts à n’importe quel moment du jour ou de la nuit et 44 % évaluaient que la plupart des cours n’auraient pas d’horaire fixe.
  • 41 % espéraient que les étudiants seraient en mesure d’obtenir des certificats spécialisés [microcertifications?] qui leur permettraient de gérer le rythme de leurs études, plutôt que de suivre des programmes de deux ou quatre ans et d’obtenir un diplôme à la fin;
  • 54 % pensent que des cours collaboratifs mettant l’accent sur des projets de groupes seront offerts, tandis que 61 % croient que la plupart des cours seront développés par des experts de l’industrie;
  • D’après 43 % des personnes interrogées, les étudiants pourront accéder à du tutorat personnalisé en ligne, alors que 64 % estimaient que les cours seraient offerts en de multiples langues;
  • Plus de 70 % des répondants étaient d’avis que des habiletés de travail concrètes seraient enseignées dans les institutions du futur (et non seulement des thématiques de cours);
  • 44 % croyaient que les enseignants de l’avenir seraient des experts de l’industrie qui enseignent à temps partiel plutôt que des formateurs à temps plein;
  • Seulement 21 % des répondants pensaient que les notes ne seraient basées que sur les résultats scolaires; 64 % pensaient plutôt qu’elles refléteraient une combinaison de performance académique et de la contribution aux équipes.

Sources:
Downes, Stephen, « Report: Students Expect Future Universities To Be Flexible, Accessible, Career-Oriented Joshua BolkanCampus Technology » (commentary), Stephen’s Web, 11 juin 2014

Bolkan, Joshua, « Report: Students Expect Future Universities To Be Flexible, Accessible, Career-Oriented« , Campus Technology, 9 juin 2014

Des outils pour une classe multiplateforme
Des badges à l'échelle d'un cours: impacts pédagogiques et fiabilité de la certification

Exprimez-vous !

*