3 pistes pour faciliter l’intégration des technologies

Les ateliers de formation que nous offrons aux enseignants sont souvent l’occasion d’établir un premier contact en vue de les aider à améliorer leur enseignement.  Ce contact peut mener à des consultations individuelles ou à un intérêt chez ces derniers pour suivre d’autres formations qui pourront faciliter encore plus leur tâche.  Le soutien à l’intégration des technologies ainsi que l’appropriation des différents outils ne sont pas toujours simples.

Les intérêts et contextes spécifiques de formation diffèrent tellement d’une personne à une autre qu’il est difficile de former uniformément nos usagers sur tous les outils et processus disponibles.  Par contre, la mise en disponibilité de ressources d’auto-formation peut contribuer à sensibiliser nos usagers aux différentes possibilités des outils technologiques, ce qui pourra éventuellement mener à un accompagnement s’ils veulent aller plus loin.

Dans la même veine, Campus Technology publiait tout récemment un article suggérant trois pistes pour faciliter l’accès à de telles ressources, dans un contexte où il s’avère impossible de rejoindre l’ensemble de sa clientèle.  Chaque piste est accompagnée d’exemples de pratique dans diverses institutions dont la University of South Carolina, Purdue et le réseau SUNY:

1. Create a self-service resource library: des gabarits, des archives d’ateliers (en format vidéo) et des guides sont des exemples de ressources préparées à l’intention des enseignants.  C’est ce que l’on fait notamment avec la documentation en ligne sur notre serveur Moodle, ou encore sous la section « Documentation » du site du Service de soutien à la formation.  La mise en ligne des guides, de tutoriels, d’articles de référence et de veille sous forme de texte, d’images et de vidéos permet aux enseignants de se former au moment qui leur convient.

2. Provide training in course redesign: les enseignants sont accompagnés dans la refonte de leurs cours, où ils sont encouragés à créer un environnement d’apprentissage actif et où les liens entre les cibles de formation et les moyens d’évaluation qui leur sont associés sont explicites.  Cet accompagnement peut se faire en présence ou à distance, à l’aide d’environnements intégrant différentes technologies incluant les tableaux blancs interactifs (TBI), des salles de classe multimédia aménagées pour encourager les discussions de groupe ou en utilisant des environnements numériques d’apprentissage tels que Moodle ou des outils synchrones tels que Via.

3. Build a community of practice: prévoir un temps ainsi que des espaces pour des échanges entre collègues qui veulent améliorer leur enseignement, apprendre les uns des autres et partager des pratiques exemplaires ne peut qu’être bénéfique pour leur développement et l’amélioration de l’expérience apprentissage des étudiants.

Source: Schaffhauser, Dian. 3 Ways to Get Faculty Up to Speed With Technology, Campus Technology, 4 juin 2014.

 

Une infographie sur l'informatique vestimentaire en classe
Ivory Tower, un documentaire sur la transformation de l'université américaine

Exprimez-vous !

*