Google, vie privée et publicité ciblée en éducation

Les fondateurs et actionnaires du géant Google ont fait historiquement fortune grâce à son modèle innovateur de présentation de publicités ciblées, d’abord en lien avec les résultats de recherche des utilisateurs, mais plus récemment à partir des informations glanées anonymement dans les messages courriel hébergés sur son service GMail. Sous la pression de différents groupes préoccupés par la protection de la vie privée des usagers en éducation, la compagnie annonce qu’elle met fin à sa pratique d’indexation du contenu des messages sur ses services payants visant le marché institutionnel (Google Apps for Education). Auparavant, les administrateurs des services dans les collèges et universités offrant le service de courriel GMail au personnel et aux étudiants pouvaient activer ou désactiver cette fonction: dorénavant, la fonction sera désactivée d’emblée.

Ce changement pourrait encourager certaines institutions à reconsidérer l’impartition de leurs services de courriel et mousser l’adoption de GMail, en rassurant les responsables institutionnels quant à l’utilisation des données recueillies par la compagnie.  Ceci dit, il reste encore des irritants pouvant bloquer ce mouvement, dont la toujours délicate question de la gestion de la sécurité. Par exemple, comment combattre le fléau des pourriels s’il n’est plus possible d’analyser les contenus des messages entrants?

À suivre!

Source: Kolowich, Steve. Google disables scanning of student email for advertising purposes. Wired Campus, 30 mai 2014.

Des ressources visuelles pour l'éducation
Coursera organisera des "classes inversées" dans des bibliothèques de New York

Exprimez-vous !

*