Technologies en classe pour les étudiants: engouement, engagement ou empowerment?

Une étude annuelle d’EDUCAUSE sur le rapport des étudiants en formation initiale avec la technologie cherchait à savoir  Quelle technologies sont les plus importantes pour les étudiants et comment contribuent-elles à leur expérience universitaire et à leur réussite? (“Which technology is most important to students, and how does it help their academic experience and achievement?”).  La prémisse d’EDUCAUSE:  En plus de soutenir l’apprentissage, la technologie à l’université est un outil de communication et une source d’engagement (« When it comes to [undergrad] college students, technology is not only a critical part of learning, it’s an essential tool for communication and a means of engagement… »).

Selon Meris Stansbury du eCampus News, l’étude recèle un certain nombre de surprises (une infographie est disponible):

– Les appareils les plus importants aux yeux des étudiants sont les ordinateurs portables (85 %) et les imprimantes (84 %), suivis d’assez loin par la clé USB (68 %), l’ordinateur de bureau (65 %), la tablette (45 %), le téléphone intelligent (37 %) et les liseuses (31 %).

– 86 % des étudiants interrogés disposent d’ordinateurs portables, dont 76 % fonctionnent sous Windows et 21 % sous Apple.

– Si les étudiants considèrent les tablettes comment de bons outils pour chercher de l’information et communiquer, ils admettent qu’il s’agit d’outils inconfortables pour la production de travaux universitaires.

– Leurs sites Web incontournables pour l’apprentissage sont Google et Blackboard, pas YouTube.

– 67 % des étudiants interrogés considèrent que la technologie leur permet de savoir ce qui se passe dans leur université contre 58 % qui s’en servent surtout pour communiquer avec d’autres étudiants.

– 74 % des étudiants ont suivi au moins un cours qui incluait une composante « en ligne ».  Fait intéressant, seuls 16 % d’entre eux disent sauter un cours quand l’exposé est disponible en ligne.

– De 2011 à 2012, l’utilisation de Facebook pour des besoins universitaires a chuté de 7 %, alors que Twitter a augmenté de 18 % et LinkedIn de 21 %.  L’utilisation des salles d’études virtuelles et autres réseaux sociaux académiques a augmenté de 26 %.

– Les étudiants recherchent les contacts humains.  53 % des étudiants de 1er cycle souhaitaient que leurs enseignants communiquent davantage en face à face, mais le même nombre souhaitaient l’utilisation d’environnements numériques d’apprentissage (Moodle et autres), tandis que 45 % souhaitent une communication par courriel et 43 % par messagerie texte.

Néanmoins, y’a-t-il lieu de ce surprendre du pragmatisme de ces résultats?  Dans l’Infobourg, Sébastien Wart s’interroge sur cette prémisse de l’engagement que suscite la technologie pour les étudiants en général, tous ordres confondus: « …[S]ont-ils vraiment engagés dans la tâche, ou sont-ils tout simplement excités par la nouveauté? »  Il cite notamment le blogueur George Couros qui distingue entre « conformité », « engagement » et « empowerment »:

« Conformité : « tu le fais parce que je te dis de le faire »
Engagement : « tu le fais parce que tu es excité ou motivé »
Empowerment : « tu le fais parce que tu sens que tu as le pouvoir de faire quelque chose de significatif »

La nuance est que la motivation et l’engagement sont beaucoup moins puissants que l’empowerment, qui donne le sentiment à l’élève de faire une différence dans sa vie, et peut-être celles des autres.

Selon [Couros], la technologie ne devrait pas servir à augmenter l’engagement et la motivation, mais plutôt le pouvoir que les élèves ont de faire une différence. »

Sources:
Couros, George, « The Myths of Technology Series – “Technology equals engagement” », The Principal of Change, 2 avril 2014
Stansbury, Meris, « 8 surprising facts about undergrads and ed-tech », eCampus News, 8 avril 2014
Wart, Sébastien, «L’engagement et le mythe technologique en classe », Infobourg, 4 avril 2014

Éducation et internet : une vidéo avec Joël de Rosnay
Vidéos sur un projet d'apprentissage actif (CLAAC)

Exprimez-vous !

*