Quelques bonnes pratiques en direction de recherche

L’article du Times Higher Education est une compilation de récits de professeurs sur comment le type de direction de recherche qu’ils ont vécu a conditionné leur propre style de direction de recherche.  Une lecture des plus divertissantes qui fait ressortir une qualité déterminante d’une directrice ou d’un directeur de recherche : la générosité.  Généreux en temps.  Généreux en idées.  Un des professeurs a commis une liste de toujours/jamais.

Toujours…

  1. se rappeler que faire un PhD est un processus organique dans lequel le changement est une nécessité et ce, afin qu’il y ait transformation en cours d’études et de recherche.
  2. lire les brouillons et exiger dès la première fois que la qualité de la langue soit soutenue.
  3. bien comprendre le but d’un tutoral de lecture et demander aux étudiants de remettre une fiche de lecture avant la rencontre de direction de recherche.
  4. faire preuve de rigueur dans la lecture et la rétroaction et respecter l’ordre d’entrée des documents à lire.
  5. Faire preuve de générosité en temps et en idées, sans complaisance.

Ne jamais…

  1. s’imposer.
  2. lire en diagonale et remettre un document sans rétroaction.
  3. omettre de faire parvenir un court résumé du conseil donné après une rencontre.
  4. chercher à s’impliquer dans la vie personnelle de ses étudiants.
  5. choisir des évaluateurs dans lesquels la confiance n’est pas acquise.

Encore une fois, rien de bien nouveau sous le soleil de la direction de recherche.  Juste un rappel de quelques bonnes pratiques.

Source: (Collectif).  Me and my PhD supervisor : tales of love and loathing.  Times Higher Education.  27 mars 2014

 

 

Le Regroupement des universités de recherche du Canada, le U15 : dans la ligue mondiale
La direction de recherche au doctorat : une relation professionnelle à négocier et à renégocier

Exprimez-vous !

*