L’importance des coûts humains et financiers de la FAD (Cornell)

Un rapport publié par un comité chargé d’explorer l’impact de la mise en oeuvre de la formation à distance (FAD) à l’Université Cornell présente des pistes de réflexion fort intéressantes.  Ce rapport, qui peut être téléchargé dans son intégralité en format PDF, présente à la fois les bénéfices potentiels et les préoccupations légitimes du corps enseignant face à une charge croissante de travail relativement au développement et au maintien de la FAD, notamment en lien avec des projets anticipés d’offre de MOOCs.  Un passage du résumé du rapport m’a plus particulièrement interpellé (NDLR: nos emphases en gras):

While some are excited, others are skeptical about distance learning. MOOCs do not provide an educational experience that is equivalent to a traditional classroom. They are expensive to produce and maintain — both in faculty and staff time. The models for deriving revenue that would sustain them are untested and could lead to undesirable changes in the higher education landscape.

In this document we explore these questions in detail. We conclude that we live in an exciting, if uncertain, time. We do not know the future of distance learning, but see that it holds much promise. Thus we recommend a broad approach: Cornell should pursue a diverse portfolio of distance learning avenues, continually rebalancing it as evidence emerges. We must be alert to over-stretching our resources. In particular we do not want our faculty making commitments that adversely impact on-campus teaching and research. As part of our commitment to new opportunities, we should continue to nurture expertise in video/web production, as well as relevant pedagogy — investments that also benefit on-campus teaching.

En somme, le comité recommande une approche équilibrée, où l’institution évalue et contrôle rigoureusement les coûts relatifs au développement de la FAD et des MOOCs (autant en argent qu’en ressources humaines!) et veille à s’assurer que le produit du travail effectué puisse être réinvesti afin d’améliorer l’offre d’enseignement ainsi que la recherche en classe.

Source: Namahoe, Kanoe. Cornell Report Notes Promise of Distance Learning but Cautions Against Overtaxing Faculty. Campus Technology, 5 mars 2014.

Un atelier sur les risques techniques du e-learning
L'évaluation comme dernière source de revenu des universités

Exprimez-vous !

*