Une étude conclut que la classe inversée a augmenté les notes d’étudiants en pharmacie de 5 %

Alors que l’on disposait essentiellement d’études indirectes qui permettaient d’inférer l’efficacité de la classe inversée par la recherche plus globale sur les bonnes pratiques pédagogiques (en rappelant que l’enseignement individualisé ou que l’apprentissage au rythme choisi par l’étudiant donnent de meilleurs résultats, par exemple), voici une étude menée sur trois cohortes d’étudiants (2011, 2012, 2013) ayant suivi le même examen en pharmacie à la University of North Carolina.  Les deux dernières cohortes ont reçu leurs cours selon la méthode dite de la « classe inversée« , avec visionnement de leçons sur vidéos et l’intégration d’éléments de pédagogie active dans les cours.

Le professeur et vice-doyen Russell Mumper de la Eshelman School of Pharmacy vient de faire publier deux articles dans les revues Academic Medecine et The American Journal of Pharmaceutical Education  il explique les changements qu’il a apporté à la manière de donner son cours obligatoire (qu’il offrait de manière traditionnelle depuis dix ans) et les résultats à l’avenant.

2011: Enseignement magistral assisté de diapositives Powerpoint, avec lecture d’un manuel obligatoire.  RÉSULTATS À L’EXAMEN FINAL: moyenne autour de 80 %.

2012: De courtes vidéos présentant la matière du cours à venir doivent être regardées à la maison, avec lecture du même manuel.  En classe, le cours débute avec des questions de compréhension et réponses avec télévoteurs, suivies de précisions du professeur.  Puis, on passe à du travail en dyade où les étudiants doivent résoudre un problème concret relatif à la matière courante.  Les équipes présentent leurs solutions et en discutent avec la classe.  À la fin, présentation des lectures de la veille par une équipe d’étudiants, suivi d’un quiz.  RÉSULTATS À L’EXAMEN FINAL: 2.5 % supérieur à 2011.  Alors que 75 % des étudiants affirmaient préférer les cours magistraux avant le cours, 90 % affirmaient préférer la classe inversée après coup.

2013: Même scénario qu’en 2012, mais lecture et discussion d’un cas clinique choisi par le professeur en remplacement des présentations d’équipes (que les étudiants n’aimaient pas beaucoup). RÉSULTATS À L’EXAMEN FINAL: 2.6 % supérieur à 2012, soit 5.1 % supérieur à 2011.

D’après Justin Reich, un chercheur de Harvard interrogé dans l’article:

« The study is well done for a quasi-experimental, year over year study,” […]“As the authors note, a randomized trail would be better, because we cannot definitively attribute the differences in outcomes to differences in course experience.” But […], because Mumper’s Pharmaceutics course was required for all UNC Pharmacy students, the findings were “relatively robust … because everyone has to take the class and the cohorts are so similar year to year.”  (Meyer, 2013)

Cependant, les résultats pourraient simplement provenir du fait que les étudiants des cohortes 2012 et 2013 ont travaillé davantage. D’après le professeur Mumper, les étudiants ont travaillé autant, mais tout au long du semestre plutôt qu’à la toute fin.

Enfin, il est important de noter que cette étude a été rendue possible grâce à une subvention de 10 000$ de la compagnie Echo360 qui offre des solutions de classe inversée.

Intéressant tout de même de comprendre pourquoi Mumper a procédé à ce changement:

“There’s so much content, and so many places to access that content, that if our burden, our challenge, as instructors is to relay that content, there’s never enough time,” he told me. “And if your interaction is solely based on PowerPoint slides,” he added, “[students] are no longer paying attention. They’re distracted.” (Meyer, 2013)

Sources:  

Goodwin, Bryan et Kirsten Miller, « Research Says Evidence on Flipped Classroom Is Still Coming In« , Technology-Rich Learning, March 2013, vol. 70, no.6, pp. 78-80

Meyer, Robinson, « The Post-Lecture Classroom: How Will Students Fare?« , The Atlantic, 13 septembre 2013

 

 

Le gouvernement français se lance dans les MOOC avec 12 M d'euros
Festival du film universitaire pédagogique 2013

Commentaires

  1. Francheska Gaulin a écrit:

    Lire aussi résultats d’études menées dans des cours de trigonométrie et d’algèbre au secondaire et dans cours de physique 1er cycle à l’université de Colombie-Britannique par le professeur Louis Deslauriers. Impressionnant!

    http://www.emergingedtech.com/2013/05/measured-results-demonstrate-enhanced-learning-outcomes-in-the-flipped-classroom/

Exprimez-vous !

*