«Portraits de l’école du futur» : un livre blanc sur l’université de demain

Faisant suite à un premier livre blanc sur la formation des gestionnaires publié en 2012, Grenoble École de Management signe aujourd’hui un second livre blanc, cette fois-ci sur l’école du futur.

«Portaits de l’école du futur» propose à partir des réflexions de chercheurs, journalistes et acteurs du milieu de l’entrepreneuriat, six aspects de l’enseignement supérieur de demain. Enseigner, étudier, travailler, vivre, faire de la recherche et recruter dans l’école du futur sont les différents tableaux dépeints.

Sur son blogue d’Educpros.fr, Jean-François Fiorina résume les constats de ce livre blanc:

  1. Définir la mission: «… l’école du futur impose, pour chaque établissement, de définir sa vision stratégique, sa mission… Il est d’autant plus important de se situer dans cet écosystème technologique et académique où il n’existe pas UNE école du futur mais de multiples modèles. Chaque établissement doit donc définir sa propre identité autour de ses points forts, l’affirmer et la rendre lisible et visible aux yeux de tous.»
  2. Réinvestir la pédagogie: «… ce n’est plus le message (les contenus du cours) qui commande mais le chemin pour les comprendre. Et ce chemin varie selon les messages et les catégories d’apprenants. Au professeur de trouver les bons scénarios d’apprentissage, la bonne pédagogie. Cette capacité sera l’un des éléments d’attractivité de nos écoles.»
  3. Mettre en situation: «… l’étudiant doit être mis en situation. C’est ici qu’intervient la diversité des formes d’apprentissage qui lui donne autant d’occasions à saisir pour développer son agilité, questionner ses savoirs, affûter ses compétences. Une stimulation permanente au service de son développement personnel mais également de celui des entreprises en demande de talents capables d’innover et de s’adapter à un monde en mutation.»

En feuilletant «Portaits de l’école du futur», et bien que je n’ai pas encore lu le livre L’éducation réinventée, je ne peux m’empêcher de faire des liens entre ces constats et certaines notions mises de l’avant par Salman Khan (référence aux articles de Mathieu Oui et Marilyne Baumard).

Sources:

Site de Grenoble École de Management, 16 septembre 2013.

Fiorina, Jean-François, «Livre blanc, fini le tableau noir(1)», EducPros.fr, 12 septembre 2013.

Oui, Mathieu, «La Khan Academy: une éducation réinventée?», EducPros.fr, 28 août 2013.

Baumard, Marilyne, «La Khan Academy: l’école du futur», LeMonde.fr, 27 aout 2013.

 

Moyenne des frais de scolarité au Canada d'ici 2017: plus du double de l'inflation en augmentation
Echo360 Active Learning encourage la recherche sur l'apprentissage actif

Exprimez-vous !

*