Portables en classe: les écrans nuiraient aux résultats des étudiants environants

Rapporté dans plusieurs médias, cette étude canadienne a de quoi laisser songeur.  Non seulement l’utilisation d’un ordinateur portable nuirait-elle significativement aux résultats scolaires de l’étudiant qui se sert de l’appareil pour prendre des notes – et qui se fait occasionnellement solliciter -, mais distrairait aussi les étudiants qui l’entourent.  On parle de notes qui pourraient passer de B + à B -, selon l’exemple fournit par les chercheures.  Évidemment, les étudiants n’ont pas conscience de ces distractions.

«Nous avons vraiment essayé de reproduire ce que les étudiants vivent durant les cours. Nous avons découvert que les étudiants qui faisaient d’autres tâches avaient des résultats beaucoup plus bas à l’évaluation, et ceux qui étaient assis autour d’eux également», rapporte Mme [Faria] Sana [coauteure de l’étude].

«Donc même si vous n’êtes pas en train d’accomplir d’autres tâches, mais que vous voyez quelqu’un qui le fait, votre performance en souffrira quand même.»

Dans un autre ordre d’idée, on apprend en même temps que la Fédération des enseignants de l’élémentaire de la province de l’Ontario (FEEO) « vient de voter pour l’interdiction des téléphones cellulaires dans les salles de classe lors de son assemblée générale vendredi [16 août] » « Les nouvelles règles stipulent que les appareils mobiles devraient être éteints et rangés pendant les heures de cours, à moins qu’une permission spéciale ait été donnée. »  L’article mentionne qu’un enfant de 10 ans sur quatre disposerait d’un portable, tandis que 80 % des adolescents en auraient.

Sources:

« Le portable en classe affecte les notes », Radio-Canada.ca, 18 août 2013

Oliveira, Michel, « L’utilisation du portable en classe fait baisser les notes », Lapresse.ca, 17 août 2013

Parent, Stéphane, « Fermer la porte aux cellulaires en classe », Radio-Canada International, 19 août 2013

«Flipped classroom»: une expérience de difficultés et de réajustements
L'engouement pour les MOOC tiédirait en Californie

Exprimez-vous !

*