Les MOOC en mode hybride: une solution pour les cours d’appoint?

D’après un article du New York Times,

  1. 50 % des étudiants américains qui entrent à l’université requièrent des cours d’appoint (remedial courses) avant de pouvoir s’inscrire aux cours des programmes réguliers.
  2. Les coupes étatiques dans l’éducation ont sévèrement réduit l’accès aux cours d’appoint. En Californie, on estime que des dizaines de milliers d’étudiants attendent des places dans les community colleges

Le mois dernier, une proposition controversée du président du Sénat de la Californie ouvrait la voie à une législation qui permettrait aux étudiants ainsi coincés d’obtenir des crédits pour des MOOC sanctionnés par les professeurs…

…[S]tudents in the state’s public colleges and universities who cannot get a seat in oversubscribed lower-level classes to earn credit for faculty-approved online versions, including those from private vendors like edX and Udacity.

[…]

Any wholesale online expansion raises the specter of professors being laid off, turned into glorified teaching assistants or relegated to second-tier status, with only academic stars giving the lectures. Indeed, the faculty unions at all three California higher education systems oppose the legislation requiring credit for MOOCs for students shut out of on-campus classes. The state, they say, should restore state financing for public universities, rather than turning to unaccredited private vendors.

Néanmoins, des universités se tournent vers des MOOC utilisés en mode hybride avec des tuteurs sur appel et autres mesures de soutien pour permettre la mise à niveau de ces étudiants potentiels.

L’article donne l’exemple de la San Jose State University, qui offre aux étudiants la possibilité de s’inscrire à des cours de Udacity en mathématiques de base (3 cours), en programmation, en psychologie pour 150 $ par cours.  Les contenus de cour ont été déterminés par les enseignants de San Jose, mais les cours ont été produits par Udacity.  Des « mentors » (tuteurs) – souvent d’autres étudiants – embauchés et formés par la compagnie, sont disponibles 24/7 pour soutenir les étudiants par clavardage, partage de tableau blanc (virtuel) et séance de discussion par webcam au besoin.  Ils peuvent répondre à une trentaine de questions de tous ordres par jour.

On donne par ailleurs l’exemple d’un cours de circuits de base en ingénierie qui a utilisé le MOOC de edX en plus de leçons en classe:

  • 91 % des étudiants qui suivis le cours hybride l’ont réussi, contre…
  • 59 % des étudiants qui n’ont suivis que le cours traditionnel en classe.

« It is hard to say, though, how much the improved results come from the edX online materials, and how much from the shift to classroom sessions focusing on small group projects, rather than lectures. »  San Jose State vient toutefois de s’engager à payer les licences pour de trois à cinq nouveaux cours hybrides, en utilisant des MOOC sur les héros de l’Antiquité grecque provenant de Harvard ou sur l’intelligence artificielle en provenance de MIT.

Source: Lewin, Tamar, « Colleges Adapt Online Courses to Ease Burden« , New York Times Education, 29 avril 2013

L'informatique vestimentaire pour l'apprentissage: une tendance à surveiller?
FAD: les étudiants éviteraient les cours trop difficiles

Exprimez-vous !

*