Le Web 2.0 à l’Université de Sherbrooke: quelle vision?

Dans un article paru sur Cyberpresse (http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/societe/200910/20/01-913298-textos-au-boulot.php), Lyne Bouchard, vice-rectrice à l’Université de Sherbrooke, a émis un commentaire sur l’utilisation des téléphones cellulaires ainsi que des réseaux sociaux dans un contexte académique:

«Un jeune qui a appris à être efficace en travaillant à distance ne comprendra pas pourquoi il doit être au bureau de neuf à cinq alors qu’il peut rédiger son rapport à partir de la maison ou d’un café. Les gestionnaires vont devoir apprendre à gérer selon la tâche, plutôt que le temps de présence au bureau», affirme Réjean Roy, conseiller principal au CEFRIO.

Et ils seront aussi appelés à assouplir leurs règles concernant l’usage de Facebook et d’autres réseaux sociaux au travail. Plusieurs gestionnaires l’interdisent, alors que d’autres commencent à penser qu’il s’agit d’une autre façon de faire du réseautage. «On n’a pas le choix de vivre avec, alors aussi bien l’exploiter avantageusement», lance Lyne Bouchard, ex-cadre chez DMR aujourd’hui vice-rectrice à l’Université de Sherbrooke.

Mme Bouchard doit d’ailleurs faire une présentation sur le sujet du Web 2.0 à la prochaine rencontre du GISTIC (27 octobre prochain), je compte y être pour prendre connaissance de sa position et de sa vision pour l’institution.

Des universités américaines réduisent volontairement les inscriptions dans leurs programmes de doctorat
Education 2.0, Apprendre 2.0, Enseigner 2.0...

Exprimez-vous !

*