Education 2.0, Apprendre 2.0, Enseigner 2.0…

Suite à nos discussions concernant le nom donné à l’axe de veille dont je suis responsable, j’ai voulu approfondir le sujet et j’ai trouvé ce billet sur le blogue de Tony Karrer faisant état d’un débat autour des termes utilisés pour désigner ces nouvelles modalités liées à l’apprentissage et l’enseignement dans l’ère numérique:

http://elearningtech.blogspot.com/2009/10/defending-20.html#ixzz0UaHEQNEI

Karrer supporte le maintien du terme « Education 2.0 », mentionnant qu’il nous incombe, en tant que formateurs, enseignants, superviseurs, conseillers, etc, de situer l’étudiant au centre de nos actions.  Ce changement de perspective, dont on parle depuis un bout de temps déjà, prend son sens dans ce nouveau rôle que doit jouer l’enseignant, où celui-ci n’est plus la seule référence et doit plutôt chercher à accompagner l’étudiant dans son processus d’apprentissage individualisé.  Fondamentalement, l’étudiant n’apprend peut-être pas différemment d’auparavant, mais il est clair que les moyens que l’enseignant va utiliser dans ses interventions ne sont plus les mêmes.

Le Web 2.0 à l'Université de Sherbrooke: quelle vision?
Tutoriels sous forme de captures vidéo de l'écran: une solution efficace d'auto-formation

Exprimez-vous !

*