Développer des outils technologiques destinés à améliorer l’éducation

Un article paru dans Le Devoir du 23 février dernier présente le projet LEADS (Learning Environments Across Disciplines), mené par la professeure Suzanne Lajoie de l’Université McGill, connue pour ses travaux précédents portant sur l’évaluation du potentiel éducatif des ordinateurs portables (cette étude avait été effectuée tout près de chez nous dans les écoles de la Commission scolaire Eastern Townships).  Ce projet de recherche est un effort collaboratif, où une équipe multidisciplinaire de chercheurs provenant de 19 universités dans six pays vont travailler à l’élaboration d’une boîte à outils « destinés à améliorer l’éducation, stimuler l’apprentissage et freiner le décrochage ».

L’approche de conception tient compte de différents facteurs, dont la motivation, la connaissance des techniques d’apprentissage, le processus d’acquisition de compétences, etc.  La première phase de l’étude se veut d’ailleurs une période d’observation où les chercheurs vont tenter de mieux comprendre « comment les gens apprennent et comment ils deviennent compétents. Quelles émotions et sources de motivation entrent en jeu dans le processus d’apprentissage ? Quelles sont les meilleures technologies à utiliser pour éveiller leur intérêt ? », de façon à optimiser le processus de conception, faciliter le choix des outils en fonction des besoins exprimés et contribuant à un apprentissage en profondeur chez les apprenants.

Touchant à la fois les écoles de niveaux primaires et secondaires mais également les universités, les résultats de cette recherche pourraient avoir un potentiel intéressant dans notre contexte institutionnel.  À suivre!

Source: ECP’s Dr. Susanne Lajoie Featured in Le Devoir for Collaborative Research on Technology in the ClassroomMcGill University News, 25 février 2013.

 

 

Mobile World Congress 2013: quelques tendances à surveiller
«La vidéo au service de l'apprentissage»

Exprimez-vous !

*