Appareils prêts-à-porter à l’horizon

Quelques mots sur les appareils prêts-à-porter (wearables).  Si ces petits bijoux et éléments vestimentaires informatisés semblent encore loin de nous, leur potentiel pédagogique m’apparaît important d’où la pertinence de ne pas les perdre de vue dans notre veille. [Je rappellerai d’ailleurs au lecteur que nous avions parlé de la réalité augmenté en ce sens dès 2009.]

Ainsi cette dépêche de Mark Wilson qui expose pourquoi certains experts croient que la technologie est mûre pour une percée :

  1. The smartphone’s novelty has worn off, and people want new toys.
  2. Now that digital has impacted our lifestyle (we already share our lives on Facebook), digital can become a lifestyle product (we’ll let the tech seep deeper into our personal lives).
  3. These devices can appeal to techies, by looking like tech, or everyday people, by looking like fashion.
  4. Sensor-based appcessories are unlocking data that we’ve never had before on the human body and the way we live.
  5. By blending so well into our lives (and our bodies), wearables can paradoxically reduce the time we spend on our cell phones, which everybody wants.
  6. A wearable’s immediate feedback can guide us to choices that make us feel better, immediately.
  7. But all this data will merge atoms and bits in ways we can’t predict.

Maintenant qu’en ferait un enseignant?  On revient au potentiel d’apporter avec soi des outils de mesure et de prise de note « sur le terrain ».  Les données biométriques fournies par de tels appareils pourraient-elles laisser savoir quand les étudiants sont les plus stimulés par un cours?  Si les téléphones intelligents posent des questions importantes de plagiat, qu’en sera-t-il de tels bidules qui se fondent avec la tenue de celui ou celle qui les porte?

Source:

Wilson, Mark, « 7 Reasons Why Wearables Are Poised To Disrupt Our Lives« , FastCompany, 12 février 2013

Horizon Report 2013: des tendances confirmées
Les causes de l'obsession MOOC selon Nigel Thrift

Exprimez-vous !

*