Conférence web sur la rétention des étudiants en ligne

J’ai assisté à cette conférence web au Carrefour de l’Information les 6 et 8 octobre derniers, accompagné de collègues du Service et de quelques professionnels responsables de programmes à l’UdeS.  Dommage qu’il n’y ait pas eu plus de participants présents, car le propos était fort intéressant pour tous ceux impliqués dans la conception ou la gestion de formation en ligne ou à distance.

La première séance portait sur la présentation des résultats d’une recherche qui avait permis de développer un modèle conçu pour identifier les étudiants à risque de vivre un échec dans le cadre d’un cours offert en ligne.  À noter plus particulièrement: la présence en ligne, plus spécifiquement la fréquence des accès aux contenus et activités offertes sur une plateforme de gestion des cours en ligne, a été identifié comme le principal critère pouvant prédire la réussite ou l’échec du cours chez les étudiants.  Il s’avère donc important pour les enseignants de suivre la progression des étudiants, tout en s’assurant leur participation soutenue tout au long du déroulement de l’activité pédagogique.

L’enregistrement de cette première séance peut être consultée ici:

https://innovativeeducators.webex.com/innovativeeducators/lsr.php?AT=pb&SP=EC&rID=9221932&rKey=b6c4aa59097e791f

La seconde séance avait pour objectif de présenter la perspective des services offerts aux étudiants, émulant ce que l’on retrouve sur un campus en ligne.  L’accès à l’information par l’entremise de différentes portes d’entrée, de la documentation ciblée aux diverses clientèles, des tutoriels en ligne (en format « screencast », comparable à ce que l’on veut faire au SSF pour améliorer notre offre d’auto-formation à l’utilisation de la plateforme Moodle), un système de gestion de la relation avec la clientèle (basé sur Microsoft Dynamics) facilitant le suivi et les analyses prédictives basées sur les données clients ainsi qu’une série d’exemples de pratiques découlant de l’expérience de la gestion de la formation en ligne ont été les principales thématiques abordées durant cette présentation.  Une démo du « RioLounge », application web intégrant l’usage des médias sociaux (profils, réseautage, mentorat) et des services institutionnels (bibliothèques, registraire, etc), a été particulièrement intéressante et évocatrice d’un certain potentiel inexploité à l’UdeS… Serait-ce possible d’envisager l’intégration de certaines de ces fonctionnalités dans le cadre du projet de refonte du SIIG?

On peut accéder à l’enregistrement de la seconde séance ici:

https://innovativeeducators.webex.com/innovativeeducators/lsr.php?AT=pb&SP=EC&rID=9243347&rKey=65e9622a02f35197

Et voici le fichier de la présentation utilisée lors de la diffusion (en format Adobe Acrobat):

Retaining online students: a student affairs perspective

Contenus ouverts et le droit d'auteur au Canada: allons-nous vers une confrontation?
Utilisation du iPod Touch d'Apple: un outil indispensable pour la veille?

Exprimez-vous !

*