Encore un site… facilitant le plagiat?

Encore un site où on peut trouver des notes de cours, des travaux, des examens… Une tendance de style poids lourd! La tendance est tellement lourde que dans le seul article dont il est question ici, ainsi que dans les commentaires qu’il a suscités, on nomme huit sites où on peut accéder à des documents académiques! 8!

Le but ou les objectifs de ces sites varient (verser, vendre, télécharger, acheter, s’abonner) et les arguments frisent parfois le sophisme. Les réactions des professeurs et des administrateurs elles aussi varient grandement : protéger leur matériel par le droit d’auteur, tout rendre public… et ils deviennent méfiants, soupçonneux…  Le climat de la formation en fait les frais et se détériore.

On peut décrier ces sites, on peut leur opposer des logiciels de détection de plagiat, mais une chose est sûre : ils sont là pour rester et forcent un recadrage, voire une transformation radicale des approches pédagogiques et un questionnement de fond sur le prix et l’accessibilité des documents académiques.

Source :

Kolowich, Steve, « Course Hero or Course Villain? », Inside Higher Ed, 6 octobre 2009.

L'UdeM met en ligne un vox pop sur la définition d'un bon prof
Interne : Des programmes de formation à la direction de recherche à l’intention des professeurs structurés et structurants!

Exprimez-vous !

*