Êtes-vous présentable ?

Dans un récent article publié sur son blogue, le designer graphique Jason Santa Maria se remet en question quant à la l’utilisation d’un logiciel de présentation, dans son cas il préfère Keynote plutôt que PowerPoint :
Even though slides are what most people equate with “the talk,” depending on your presentation style, they are actually one of the least important aspects.

Vos diapositives ne sont pas vos paroles

L’idée de se détacher du texte affiché à l’écran n’est pas un secret pour personne. Jason Santa Maria aborde la présentation comme la construction d’une histoire, d’une trajectoire. La préparation des diapositives ne vient qu’après l’organisation et la maîtrise du sujet.

Voyez grand

Deux règles de base : gros et simple. Le texte doit être le plus lisible possible et l’information passe tout simplement mieux lorsque les diapositives ne sont pas surchargée. Une diapositive = une image.

Une ligne vaut mille mots

Jason Santa Maria emploie souvent seulement un titre ou une courte phrase et élabore autour du concept. Il compare l’idée à l’image que l’on voit pendant un bulletin télévisé d’informations : le titre ou un image représentant la nouvelle à coté du présentateur. L’information est raconté par le lecteur de nouvelles et non uniquement par l’image.

Vous faites partie de la présentation

You are not invisible up in front of everyone, so merely reading bullet points off a slide that anyone in the audience can clearly read themselves is not enough.

Le présentateur transmet l’information, pas les diapositives. La personnalité joue pour beaucoup dans la présentation.

Source : http://jasonsantamaria.com/articles/make-yourself-presentable/

Bibliothèques et Twitter
Livres numériques: Comment entrer sur les campus?

Exprimez-vous !

*