Une recherche-action sur le podcasting en enseignement supérieur

Marie-Noëlle Cornellier, via sa liste de diffusion sur la veille en éducation, pointe le numéro de décembre d’Éducscol qui présente une recherche-action sur le podcasting de l’Université Libre de Bruxelle (ULB).

C’est dans le cadre du 13ième Congrès International Internet et Pédagogie en sciences de la santé et du sport (IP3S), tenu à Lille les 8 et 9 novembre dernier, que Nicolas Roland a animé : «Le podcasting à l’université : outil pédagogique ? Support d’apprentissage ?», une conférence  dans laquelle il a présenté les résultats de sa recherche entreprise en 2010, impliquant une trentaine d’enseignants volontaires et comportant les dimensions suivantes:

  • mise en place d’infrastructures matérielles (installation permanente et mobile) et logicielles pour l’enregistrement de 2 types de podcasts:  vidéos de cours et capsules pédagogiques (solution interne appelée EZcast)
  • accompagnement technique et pédagogique des enseignants et des étudiants
  • identification des modes d’appropriation et d’utilisation de ces infrastructures, tant du côté pédagogique (par les enseignants), que pour l’apprentissage (par les étudiants)

Au terme de l’étude, le chercheur a pu établir que 60% des étudiants consultaient les podcasts, qu’ils le faisaient majoritairement sur leur ordinateur, question de se garantir un environnement propice au travail (ce que la mobilité ne leur offrait pas), qu’ils avaient moins tendance à prendre des notes de cours au profit d’une reconstruction des contenus et sous une plus grande variété de mise en forme (texte plein, liste à puces, carte conceptuelle, etc.). En d’autres mots, les étudiants n’ont plus tendance à être de bons copistes, mais réorganisent et se réapproprient désormais les savoirs en fonction de leur stratégie d’apprentissage.

Le chercheur conclut en affirmant qu’il est difficile d’évaluer l’impact du podcasting, préférant porter son regard sur les sujets plutôt que sur l’objet. Roland réaffirme par là, la nécessité d’une approche systémique centrée sur les utilisateurs, tant pour penser la mise en place des outils technologiques, que pour la réflexion scientifique qui, selon lui, est encore trop techno-centriste. Quelques statistiques montrent qu’effectivement, il y a plus de liens à faire entre l’utilisation du podcasting et les dispositifs pédagogiques mis en place pour soutenir enseignants et étudiants, qu’entre le podcasting et les taux de présence aux cours ou de réussite des étudiants.

Sources:

«Podcasting à l’université», Eduscol, décembre 2012.

Roland, Nicolas, «Le podcasting à l’université : outil pédagogique ? Support d’apprentissage ?», conférence IP3S, Canal-U, 8 novembre 2012.

Présentation en format pdf du projet

 

Un petit inventaire vidéo sur la «flipped classroom»
Des chercheurs étudient l’impact de l’iPad au secondaire

Exprimez-vous !

*