1000 dirigeants d’universités chinoises viendront apprendre des universités occidentales

La Ministère de l’Éducation chinois dispose d’un programme par lequel il compte envoyer d’ici cinq ans un millier de dirigeants universitaires (recteurs et vice-recteurs) se former aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Australie et en Allemagne.  Ces dirigeants proviendront notamment  des universités du centre et de l’ouest du pays, moins développées que celles de l’est et des côtes.  Le programme, estimé à 12,8 millions de dollars américains, bénéficie de l’apport de fondations philanthropiques.

L’objectif officiel du programme est « de comprendre comment la formation supérieure a évolué dans les pays développés et d’apprendre les réformes dans la gestion universitaire ».  Dans les faits, il s’agit bien de veille : « The mindset is predominantly instrumental – go to America, Australia and Britain, report back, assemble all the information and make better informed decisions,” said [Alex] Hudson, [director of Leadership Programmes for China at Oxford].»

Par exemple, l’une des universités très visitées est celle du Michigan [UM] :

“Primarily, we [show them] what it takes to run a major research university. For example, they are interested in the way we work in concert with our public officials,” said Constance Cook, associate vice provost for academic affairs at UM at Ann Arbor and director of the 2012 Michigan China-University Forum… […]

China has an interest in UM because it receives more research funding than any other public university in the US and is seen as a well-managed university, according to Cook, a professor of higher education. »

Une autre université visitée citée dans l’article est Oxford.

Toutefois, l’intérêt des visiteurs s’élargit peu à peu vers l’enseignement :

« While the emphasis for China’s most prestigious universities has been on building up research to internationally competitive levels, rising graduate unemployment has led to an interest in how to better prepare students for the labour market.

“Right now in China there is a lot of emphasis on better faculty and curricular development and better teaching skills. The [education] ministry is trying to make all institutions better at teaching,” Cook told University World News. »

Source :  Sharma, Yojana, « China – 1,000 university leaders to receive ‘upgrade’ training abroad« , University World News, 9 décembre 2012

France - Le Rapport des Assises nationales de l’enseignement supérieur et de la recherche
Interne : La consultation de l'offre de formation maintenant facilitée à l'Université Laval

Exprimez-vous !

*