L’art de l’explication simplifiée par Lee Lefever

Lee Lefever, à l’origine de la série de capsules vidéo explicatives «In plain English» disponibles sur le site CommonCraft.com et que nous avons déjà présenté dans un article précédent sur L’éveilleur, vient de faire paraître un livre ayant pour titre The Art of Explanation: making your ideas, products, and services easier to understand.

Dans cet ouvrage, Lefever aborde les éléments du processus derrière la scénarisation des capsules et l’importance des pré-requis humains et techniques nécessaires à leur production.  Au premier contact, la facture visuelle simplifiée des vidéos explicatives et autres médiums peut donner l’impression d’une approche simpliste, voire artisanale: une analyse plus poussée nous fait découvrir que l’auteur a longuement réfléchi à la chose et démontre, exemples à l’appui, comment les résultats de recherches récentes en sciences cognitives viennent appuyer sa démarche.  Cette dernière s’avère drôlement efficace pour expliquer le fonctionnement d’un produit, clarifier une idée ou un concept, etc..

La clé d’une vidéo explicative efficace [ou d’une explication par un autre médium], selon Lefever, est le pourquoi: l’explication répond directement à cette question en mettant l’emphase sur ce qui donne un sens aux faits, en lien avec les préoccupations des personnes qui cherchent à comprendre pourquoi elles devraient s’intéresser à quelque chose (« Why should I care about (…)? »).  Celui ou celle qui est dans la position d’expliquer doit démontrer de l’empathie envers ces personnes et la problématique que ces dernières expriment.  Il ou elle doit adapter sa réponse au niveau de compréhension du demandeur (ce qui implique souvent un effort de vulgarisation).

Pour Lefever, l’explication est un processus créatif reposant sur des bases scientifiques solides et qui cherche à rendre les faits plus compréhensibles:

  • par un langage simplifié;
  • par un ancrage à un ou des contextes spécifiques d’utilisation ou d’application;
  • par l’utilisation de différentes perspectives;
  • en liant l’explication aux motivations du public-cible (il faut donc comprendre ce qui intéresse les gens ainsi que ce qui motive leur questionnement);
  • en amenant les gens à fouiller pour en savoir plus.

L’impact d’une explication efficace sur l’apprentissage est important: il amène l’apprenant à s’intéresser à la découverte, à remettre en question ses croyances existantes et, ultimement, facilite sa compréhension. Les écrits de la psychologue cognitive Tania Lombrozo, du Département de psychologie de l’Université de la Californie à Berkeley, résument bien ces différentes facettes de l’étude de l’explication: un texte cité par Lefever dans son livre résume les dernières tendances en la matière, soit le chapitre de livre intitulé « Explanation and Abductive Inference« .

Il est à noter que la compagnie CommonCraft agit en tant que consultant offrant un service « clé en main » pour produire des vidéos explicatives, mais fournit également du matériel permettant aux professionnels de scénariser et de produire leurs propres capsules, à raison d’un abonnement au site.

[Note à mes collègues du SSF: j’ai le livre en main et peut le prêter aux intéressés, contactez-moi directement pour plus de détails.]

Liens utiles :

Lefever, Lee. The Art of Explanation: Making your Ideas, Products, and Services Easier to Understand. John Wiley and Sons, 2012.

Lombrozo, T. (2011), The Instrumental Value of Explanations. Philosophy Compass, 6: 539–551. doi: 10.1111/j.1747-9991.2011.00413.x

Compte-rendu de l'activité Lendemain de veille: "Amène ta vidéo pédagogique ! »
Interne : Rapport de visite au Bureau des services pédagogiques de l'Université Laval: la FAD chez eux

Commentaires

  1. Eric Chamberland a écrit:

    Ça me fait penser à Tufte qui propose de débuter tout exposé par quelques mots pour répondre aux questions suivantes :
    – quel est le problème ? (ou situation, concept, méthode, etc)
    – pourquoi est-ce important? (ou en quoi cela me concerne-t-il?)
    – quelle est la solution ?
    Et ensuite enchaîner avec le reste des explications. C’est un peu le principe du lead en journalisme.

  2. Eric Chamberland a écrit:

    Oups, publié trop vite… Merci pour le résumé Marc, fort intéressant et utile.

Exprimez-vous !

*