Le livre électronique : on est au début de quelque chose, mais ça n’est pas encore au point

Au Club de lecture à Bazzo.TV du jeudi 8 octobre 2009, Sophie Faucher, Jean Barbe et Michel Labrecque ont lu Le cafard, de Rawi Hage, en version électronique. Ils nous parlent du livre et de la machine.

Considérant que la couverture sur le e-book dans les médias généralistes est plutôt faible, il demeure intéressant de voir comment ces lecteurs se prononcent sur leur expérience avec un e-book. Leurs impressions sur la machine sont à l’unanimité défavorables à la lecture de roman sur le Sony Reader : « Nous n’avons vraiment pas été impressionnés par la bête ».

Les commentaires en vrac :

Sophie Faucher : « J’ai trouvé ça aseptisé, mais les amies de ma fille ont trouvé ça cool ! »

Michel Labrecque : « Je l’ai lu sur mon BlackBerry, je l’ai lu sur mon iPhone, je l’ai lu sur le Sony Reader et je peux dire que la version PDF sur mon iPhone est la meilleure. »

Jean Barbe : « C’est de la marde, ça ! »

Marie-France Bazzo. « C’est outil là est vraiment lo-tech. Mettez-moi ça avec des options, on peut choisir juste trois polices en gros. […]  Je ne peux même pas envoyer mon livre à un ami. Les livres sont fait pour circuler. C’est anti-convivial »

Sur la page Web de la chronique, on retrouve quelques sites où on peut se procurer des livres électroniques.

Site Web de Bazzo.tv :
http://bazzotv.telequebec.tv/occurence.aspx?id=289&rub=6

L'annotation collaborative, ou le partage de signets amélioré
Palmarès mondial des meilleures universités

Commentaires

  1. Bazzo = pirate en puissance? Plus sérieusement, la gestion des droits d’auteur est encore un problème et c’est ce qui m’a empêché d’acheter un Kindle ou un Sony E-Reader, je veux être en mesure de contrôler ce que je lis, dans les formats que je choisirai.

Exprimez-vous !

*