Application Diigo pour la collecte de renseignements et la préparation d’un débat

Dans le cadre d’un cours d’anglais qu’elle donne à l’ordre collégial, l’enseignante Mélanie Drouin a introduit l’utilisation de l’application Diigo afin d’aider ses élèves à mieux se préparer en vue d’un débat oratoire qu’ils devaient faire sur un sujet donné. Cette application pourra également être très utile à l’université, notamment dans divers programmes d’enseignement de l’anglais, comme ceux du BEALS, du Centre de langues, du baccalauréat en traduction, etc.

Elle explique son choix de cette façon : « À l’étape préparatoire du débat, se déroulant sur deux semaines, le mode de travail collaboratif, sur le Web, est idéal puisqu’il favorise le partage, la discussion et la rétroaction. Le type de plateforme Web aussi importe : il doit être adapté aux activités de l’étape, essentiellement axées sur la recherche et la collecte d’information. »

« Diigo est un outil de marque-page avec des fonctionnalités avancées. Il propose plus que les collecteurs de signets existants tels que Delicious. Qualifié d’outil de mémorisation1 en ligne, Diigo conserve en mémoire plus que les sources d’information. Il en conserve les pages. On peut annoter ces pages ou même des sélections de ces pages, comme l’on procéderait avec une liseuse ou un article papier. Comme tout bon marque-page, il permet de regrouper les informations par catégories en créant des listes. On peut partager les articles, mais aussi des listes et même une librairie entière. »

Rôle de l’enseignant

Il importe évidemment que l’enseignant se soit lui-même bien familiarisé avec l’application, car il aura à guider ses élèves « sur le plan du contenu à rechercher, des habiletés de recherche et de l’outil Diigo », ainsi qu’à expliquer  le fonctionnement de la barre d’outils Diigo. Le rôle à distance de l’enseignant se concentre sur « des critiques ou commentaires des articles sélectionnés, notamment en ce qui concerne leur validité, l’intérêt des annotations et des arguments avancés ».

Rôle des étudiants

Les étudiants s’approprient très rapidement la barre d’outils de Digo, ce qui leur permet immédiatement de mettre en pratique leurs connaisances par une recherche d’articles pertinents à leur sujet. Par la suite, « ils téléchargent le feuillet « Debates Outlines » qui les aide à structurer leur information en prévision du débat final. Du temps de classe est prévu pour l’organisation collective des idées, puis, pour l’élaboration de l’argumentation. Les étudiants poursuivent le travail à la maison en glissant la barre d’outils Diigo dans la zone des favoris de leur navigateur personnel, puis procèdent au partage de leurs librairies avec l’enseignant(e) pour rétroaction. Peu avant le débat public, une discussion préparatoire a lieu afin de finaliser leur structure argumentative, leur énonciation et améliorer leur débit. »

Retombées pédagogiques positives autant pour les élèves que les enseignants

L’avantage principal de Diigo est de rendre les apprenants actifs et donc de soutenir leur motivation. On note également d’autres attraits pédagogiques :

  1. « L’outil conserve les références de tous les articles de la librairie.
  2. La plateforme laisse une grande place à la collaboration.
  3. L’enseignant peut donner des rétroactions rapides par le biais du bouton « like ».
  4. L’activité propose une formule hybride de classe en ligne (lors des activités de recherche documentaire avec Diigo) et en présentiel (lors du débat et de sa mise en scène). »

Important bémol : le site est actuellement unilingue anglais. C’est utile pour un cours d’enseignement de l’anglais, mais pourrait poser problème pour une matière différente.

« La valeur ajoutée avec Diigo réside dans l’accès facile au Web qui favorise la mise en commun et laisse une grande liberté quant à l’horaire de travail des coéquipiers. Les nombreuses opportunités de rétroactions assurent un traitement plus approfondi des ressources documentaires, de la construction de l’argumentaire et de l’énonciation des propos. »

Source : DROUIN, Mélanie. « Diigo, un outil Web propice à la collecte d’articles et à la préparation d’un débat », dans ProfWeb, 19 novembre 2012.

Interne : Rapport de visite au Bureau des services pédagogiques de l'Université Laval: la FAD chez eux
Application NexaMe pour connaître les thèmes forts ou émergents

Exprimez-vous !

*