Intégration des technologies en enseignement: les professeurs plus branchés que leurs étudiants

Les résultats d’une enquête menée par la CREPUQ l’an dernier auprès de plus de 18 000 personnes dans 12 des 18 universités québécoises ont été dévoilés plus tôt cette année et font l’objet d’un article sur le site du quotidien La Presse cette semaine. L’étude dévoilée en mai dernier s’est penchée plus particulièrement sur:

  • les modalités d’études des étudiants;
  • l’utilisation des TIC par les enseignants et les étudiants;
  • les liens d’apprentissage utilisant les TIC et les méthodes d’enseignement à l’université.

Les résultats étonneront peut-être le lecteur:

Ce qui est étonnant, c’est que les enseignants aiment utiliser les TIC dans leurs cours. Selon les résultats de l’étude, 86% d’entre eux disent les apprécier tandis qu’à peine 53% des étudiants ont la même réaction. Un résultat intéressant, aux yeux de la chercheuse Magda Fusaro. L’étude nous révèle que des défis intellectuels intéressants, de bons exposés magistraux et du matériel pertinent peuvent influencer la perception de l’efficacité d’un cours.

Selon les étudiants, les TIC, bien utilisées, sont des moyens qui soutiennent l’enseignement. «Quoi qu’on en dise, les étudiants aiment les exposés magistraux et ne trouvent pas ça si ennuyeux. Si le cours n’offre pas de défi intellectuel, avec ou sans la technologie, le cours s’éteint. La qualité de l’enseignement domine sur l’artéfact technique», poursuit Mme Fusaro.

Les étudiants seraient donc davantage friands des médias sociaux (Facebook et MySpace par exemples), alors que les enseignants jettent davantage leur dévolu sur les outils de communication synchrones (par exemple, Skype ou les plateformes de web conférence institutionnelles) ainsi que les sources de nouvelles (fils RSS), quoiqu’ils affirment bien connaître les outils privilégiés par leurs étudiants.

Il semble donc que l’image que certains pouvaient se faire du professeur déconnecté peut maintenant être reléguée au statut du mythe!

Source: Tessier, Maryse, «Les profs plus branchés que les étudiants», Lapresse.ca section Affaires, 17 octobre 2012.

 

Environnements d'apprentissage personnel: le connectivisme et l'étudiant branché
Initiation en ligne à la scénarisation pédagogique... de cours en ligne

Exprimez-vous !

*