L’université doit-elle enseigner les médias sociaux pour répondre aux besoins des entreprises?

Ryan Holmes, PDG de HootSuite (un outil Web qui permet de gérer l’ensemble de ses comptes de réseaux sociaux dans une seule interface), signe un article dans le magazine Fortune où il déplore le peu de cours universitaires où est enseigné l’usage des médias sociaux.

« While many universities use social media to recruit students — Harvard alone has 1.6 million fans on Facebook — few have brought it into the classroom itself.  When courses on social media are offered, they tend to be stand-alones or electives rather than integrated into a larger curriculum.  « Digital and social skills can be applied across majors and discipline, not just in a social media class, » [William] Ward says.  « Faculty must change how they research, learn, communicate, and collaborate and model this behavior in all their classes and for their students. »» [Ward est professeur à la S.I. Newhouse School of Public Communications de l’Université Syracuse] [mes emphases]

Seuls 12 % des 2100 compagnies interrogées par le Harvard Business Review estiment se servir efficacement des médias sociaux.  Des spécialistes du domaine sont donc recherchés.

« While U.S. unemployment hovers around 8%, job postings requiring social media skills rose 87% from 2011 to 2012, topping 13,000 in one month alone earlier this year.  Among Fortune 500 companies, 73% now have company Twitter accounts and 66% have Facebook Pages (FB).  Corporate America is racing to apply social tools to everything from building customer relationships to connecting teams of employees around the world.  Analysts estimate that $1.3 trillion in value stands to be unlocked by new social technologies. » [mes emphases]

Outre Syracuse, l’article mentionne New York University, Columbia University et la University of Washington qui auraient développé des programmes assez complets sur les médias sociaux, alors que des cours de marketing par médias sociaux se donnent à la Columbia Business School et à la Harvard Business School.  Le New England College offre un « Social Media MBA ».

« « Learning how to use social media smartly gives employers a reason to hire, » Ward says.  « Helping individuals and organizations harness digital and social communication to their advantage will become one of the fastest growth segments. » »

Par souci de transparence, l’auteur de l’article admet candidement que sa compagnie offre HootSuite University, une solution de formation (incluant des webinaires avec des leaders de l’industrie et des tests en ligne) qui permet de certifier les étudiants et qui est utilisée dans une vingtaine d’institutions.   Si l’article n’est peut-être qu’une publicité pour HootSuite finalement, il démontre bien que le privé est prêt à développer ce type de formations si les universités ne le font pas.

Source : Holmes, Ryan, « Universities are failing at teaching social media », Fortune, 26 septembre 2012.

La petite histoire des MOOCs
La «flipped classroom» prend racine

Exprimez-vous !

*