Avant d’intégrer les médias sociaux à la formation : les connaître et s’inscrire dans un paradigme constructiviste

Martin Lessard, que l’on connaît aussi pour sa participation au blogue Triplex et à l’émission La Sphère de Radio-Canada, continue à sévir sur son propre carnet, Zéro seconde (qu’il tient depuis 2004).  La liste du REFAD rapportait ce texte où il explique la réponse qu’il donne lorsque des enseignants lui demandent s’ils doivent intégrer les médiaux sociaux à la formation. Quelques extraits :

«…[A]vant de faire entrer une nouvelle technologie dans la classe –surtout les plateformes commerciales Facebook et Twitter– il faut auparavant les utiliser soi-même. Il faut s’être familiarisé personnellement avec les outils pour comprendre les vraies questions qui émergent à leur contact.»

« [Les médias sociaux] c’est une tout autre façon d’aborder l’accès aux informations et à la connaissance (que j’appelle le filtrage social) qui a été démultiplié grâce à ces nouveaux outils. Les médias sociaux donnent un accès au contenu d’une façon aussi éloigné de nos habitudes que le World Wide Web l’a fait en nous donnant accès à du contenu hyperlié il y a 20 ans.» [mon emphase]

« Je crois que les médias sociaux sont à leur plein potentiel dans le paradigme du constructivisme.   Les questions que je pose alors en retour sont:

  • Quelle valeur y voyez-vous, pour vous-même, pour vos pairs, pour l’éducation, à utiliser les médias sociaux et à quoi ils donnent accès réellement?
  • Jusqu’à quel degré le coconstructivisme [sic?] s’applique dans votre matière?
  • À quelle fréquence et de quelle façon le flux d’information ambiant (médias, réseaux, vie scolaire) influence (ou non) votre matière, le programme pédagogique et la vie des étudiants? » [mes emphases]
« Inutile de faire entrer les réseaux sociaux dans les classes si on ne répond pas à ces questions, si on ne comprend la vraie nouveauté qu’elles apportent (et ses désagréments, notamment au niveau de l’attention). On peut le faire quand même, si vous le souhaitez vraiment. Mais vous aurez de la difficulté  à enlever cette impression que ce n’est qu’une mode… »

Source :

Lessard, Martin, « Comment les réseaux sociaux peuvent-ils servir la pédagogie ? », Zéro seconde, 10 septembre 2012.

Une approche non traditionnelle pour contrer le plagiat
Interne : Faire face aux MOOC : les atouts distinctifs des universités

Exprimez-vous !

*