Pédagogique Technologique

Deux concours vidéo

Dans Éducscol, Marie-Noëlle Cormenier présente « Je filme le métier qui me plaît », un concours pédagogique pour amener les adolescents à découvrir les métiers en réalisant des vidéos, parrainé par le Canal des métiers. Ce concours s’adresse principalement aux institutions d’enseignement secondaires (dans la mesure où elles offrent au moins une classe d’enseignement du français), mais une catégorie «SOLO» a été prévue pour les particuliers, professionnels de l’audiovisuel, artisans, etc. Les vidéos présentées se doivent d’être en français ou sous-titrées en français. La période d’inscription prend fin le 11 janvier 2013.

Dans un autre genre, Marc a repéré le concours: ScreenChamp Awards, lancé par la compagnie TechSmith (qui distribue le logiciel Camtasia). Il s’agit d’un concours de vidéocaptures d’écran (screencasts) qui s’adresse cette fois-ci aux 18 ans et plus. Les intéressés doivent s’inscrire avant le 15 octobre 2012 en proposant un maximum de trois vidéos, sous les catégories: Éducation, Tutoriel de formation, Vente-marketing ou Générique (i.e. tout autre sujet non inclus dans les précédentes catégories). Les vidéos se doivent dans ce cas-ci d’être en anglais seulement.

Les prix offerts aux gagnants sont des équipements (caméra Canon T3i, microphones Blue Yeti, Shure sans fil, casque Shennheiser HD-280, etc.), des logiciels spécialisés et l’assurance d’être diffusé sur le site ou la chaîne correspondante au concours.

Deux concours qui font échos au thème de notre dernier Perspectives.

Sources:

Marie-Noëlle Cormenier, « Je filme le métier qui me plaît », Eduscol – fil Veille éducation numérique, 19 septembre 2012

Site du concours «Je filme un métier qui me plaît» du Canal des métiers.

Site du concours «ScreenChamp» de TechSmith.

Interne : Renouvellement de la plateforme My Courses à l'Université McGill
Quatre outils de webconférence gratuits

À propos de l'auteur

Francheska Gaulin

Francheska Gaulin

Formée à la fois en enseignement et en communication, Francheska Gaulin a porté plusieurs chapeaux depuis qu'elle travaille au Service de soutien à la formation. D'abord technicienne en audiovisuel, elle a ensuite occupé un poste de coordination, avant de devenir conceptrice multimédia. À ce titre, elle supporte les enseignants dans la médiatisation et l'animation de contenus pédagogiques. Ses axes de veille tournent autour de la vidéo en formation, de la réalité virtuelle et des environnements immersifs pour l'apprentissage.

1 commentaire

Laisser un commentaire